Technique standard de coupes histologiques sur échantillons de RME

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Dans la présente étude, nous comparons et confrontons l'image reconstituée à partir de coupes histologiques sériées et l'image obtenue par l'examen au microscope après coloration au bleu alcian-hématoxyline (méthode BAH), ceci en tant que méthode d'évaluation de la nature et de l'extension des cellules tumorales. La performance diagnostique de l'endoscopie dans le diagnostic des mini et petites lésions s'eat avérée correcte dans 16 foyers sur 28, alors que le diagnostic par BAH était concordant pour toutes les lésions grâce aux techniques d'agrandissement et de coloration qui facilitent l'identification des traits caractéristiques des carcinomes gastriques plats et déprimés; à savoir la marge effilée à terminaison abrupte (Type Cliff, différences Niveu), le bord érodé de la berge des plis (type Rias coat) à la fois sur des lésions plates et déprimées. En cas de dysplasie. l'erreur concernant l'extension de la lésion déterminée par le pouvoir d'amplification du microscope à dissection et l'image reconstruite à partir de coupes sériées, était supérieure ou égale à 1 mm. Selon ces observations, l'évaluation histologique de l'extension et de la diffusion intra-murale des lésions de dysplasie ou de carcinome intra-muqueux ou à envahissement limité, réséquées par RME (Résection muqueuse endoscopique) bénéficient de la méthode BAH. En revanche la méthode BAH ne permet pas l'évaluation correcte de la profondeur de l'envahissement carcinomateux: ceci revient à dire que le microscope à dissection ou l'observation de coupes sériées après BAH ne contribuent pas au diagnostic différenciel entre dysplasie et carcinome modérément invasif. Sur des échantillons gastriques réséqués par RME, la méthode BAH est efficace dans le diagnostic de la nature de la lésion et celui de l'extension intra-muqueuse du processus tumoral.

In this paper, we compare and contrast the image reconstructed from serial sections and the image obtained through dissecting microscopy using Alcian blue and Hematoxylin staining method (BAH method), as a means to diagnose the quality and spread of tumor cells. The qualitative diagnosis of endoscopy to the minute and small lesions was correct in 16 out of 28 foci, however the BAH diagnosis was correct in all lesions because the magnified and stained method made it easy to detect the characteristics of flat and depressed gastric carcinoma; that is, the tapering, abrupt ending (Cliff type, Niveu Differences), eroded edge of the fold (Rias coat type) in the margin of the flat or depressed lesions. In the dysplasia, the error between the extension of lesion determined by dissecting microscopy and the reconstructed image of serial sections was within approximately 1 mm or less. These findings were indicated that the routine sections for histology including the extension of the intramucosal spreading in the dysplasia or intramucosal and scanty invasive carcinoma taken by EMR (Endoscopic Mucosal Resection) could be done by BAH method. On the other hand, the depth of carcinomatous invasion could not be diagnosed by BAH method effectively; in other words, the differential diagnosis between the dysplasia and the scanty invasive carcinoma in macroscopy and BAH observation was undeterminated. In EMR specimens of the stomach, BAH method is effective in the evaluation of the qualitative diagnosis and in the diagnosis of extension of intramucosal spreading tumor.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles