Political Violence and Psychological Well-Being: The Role of Social Identity

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

A significant body of research points to the central role of identity in creating and maintaining conflict. However, less research has focused on the protective role of social identity in such situations. Using a survey sample of 3,000 participants, 2,000 of whom were resident in a conflict-affected region (Northern Ireland) and 1,000 in a region more distally affected (the Border counties of the Republic of Ireland) the potential moderating and mediating impact of national identification on the relationship between direct and indirect experience of political violence and psychological well-being is examined. Findings indicate that national identification mediates the impact of direct political violence on well-being in Northern Ireland. This relationship is strongest where preferred nationality is relevant to the social division underlying the conflict. Those more distally affected, resident in the Republic of Ireland, did not evidence this pattern of relationships. Discussion of results focuses on the potential positive and negative implications of these findings for personal and societal well-being, respectively.

Un corps de recherches significatif pointe le rôle central de l'identité dans la création et le maintien d'un conflit. Toutefois, un nombre de recherches moins important s'est focalisé sur le rôle protecteur de l'identité sociale dans de telles situations. En utilisant un échantillon de 3,000 sujets, 2,000 résidant dans une région affectée par un conflit (Irlande du nord) et 1,000 dans une région moins touchée (les comtés limitrophes de la République d'Irlande), l'impact potentiellement modérateur et médiateur de l'identification nationale sur les relations entre l'expérience directe ou indirecte de la violence politique et le bien-être psychologique est examiné. Les résultats montrent que l'identification nationale relie l'impact de la violence politique directe au bien-être en Irlande du Nord. Cette relation est plus forte là où la nationalité est préférée à la division sociale sous jacente au conflit. Ceux qui sont le moins touchés par le conflit et qui habitent la République d'Irlande, ne relèvent pas de ce modèle de relation. La discussion se focalise sur les implications potentiellement positives ou négatives de ces résultats sur, respectivement, le bien-être personnel et sociétal.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles