The role of the N-acetylaspartate multiplet in the quantification of brain metabolites

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

N-Acetylaspartate, whose methyl singlet is the primary magnetic resonance marker of neuronal dysfunction, also gives rise to a sequence-dependent, strongly coupled multiplet that overlaps the resonances of several other metabolites. Results are presented in this paper of a full numerical calculation of the response of the strongly coupled aspartate multiplet of N-acetylaspartate to a PRESS pulse sequence employing practical slice-selective pulses. These calculations, confirmed by experiments on phantoms, demonstrate the ability to predict the dependence of the response of strongly coupled spins on pulse design, as well as on interpulse evolutions, thereby facilitating a more rigorous comparison of the use of spectral fitting routines employed to extract metabolite concentrations on different instruments.

Le N-acétylaspartate, dont le singulet du groupe méthyle est le principal marqueur de résonance magnétique d'un dysfonctionnement cérébral, produit également un multiplet fortement couplé et dépendant de la séquence, qui chevauche les résonances de plusieurs autres métabolites. Dans cet article, nous présentons les résultats d'un calcul numérique complet de la réponse du multiplet fortement couplé de l'aspartate du N-acétylaspartate à une séquence PRESS d'impulsions sélectives de coupes pratiques. Les résultats de ce calcul, confirmés par des expériences sur des fantômes, démontrent qu'il est possible de prédire la réponse de spins fortement couplés d'après le schéma des impulsions et les évolutions entre les impulsions, facilitant ainsi une comparaison plus rigoureuse des routines d'ajustement du spectre utilisées pour calculer les concentrations de métabolites à partir de différents instruments. [Traduit par la Rédaction]

Related Topics

    loading  Loading Related Articles