Spatial and temporal resolution of functional magnetic resonance imaging

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Functional magnetic resonance imaging has become an invaluable tool for cognitive neuroscience, despite the fact that many of the physiological mechanisms giving rise to the effect are not well understood. We review the known biochemical and physiological basis of the technique and discuss how, within the noted limits, one might fully exploit the spatial and temporal resolution that is intrinsic to the very high magnetic fields that we use for human studies. This noninvasive brain mapping technique relies on the changes in blood oxygenation, blood volume, and blood flow, and we discuss some of the issues influencing the effects of these hemodynamic parameters on image intensity.

L'imagerie fonctionnelle par résonance magnétique est devenue un outil inestimable pour les neurosciences cognitives, malgré le fait que plusieurs des mécanismes physiologiques sous-jacents à cet effet ne sont pas bien compris. Dans cet article, nous faisons la revue des bases biochimiques et physiologiques connues de cette technique et nous discutons de la façon d'exploiter au maximum, dans les limites notées, la résolution spatiale et temporelle intrinsèque aux champs magnétiques de très forte intensité utilisés pour les études humaines. Cette technique non invasive de cartographie du cerveau est influencée par les changements d'oxygénation du sang, le volume sanguin et le flux sanguin, et nous discutons de quelques facteurs affectant les effets de ces paramètres hémodynamiques sur l'intensité de l'image. [Traduit par la Rédaction]

Related Topics

    loading  Loading Related Articles