Devriesia, a new hyphomycete genus to accommodate heat-resistant, cladosporium-like fungi

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Three new species of heat-resistant fungi related to the hyphomycete Cladosporium staurophorum (Kendrick) M.B. Ellis were isolated from heat-treated soil from commercial lowbush blueberry fields and other sites in eastern Canada. Cladosporium staurophorum and the three new species produce characteristic dark, multicelled chlamy dospores. Phylogenetic analysis of nuclear ribosomal internal transcribed spacer DNA sequences suggest that these four species form a monophyletic group that is marginal in the Mycosphaerellaceae and phylogenetically distinct from Cladosporium sensu stricto. The new genus Devriesia is described for C. staurophorum, the three new species, and a fifth species originally described as Cladosporium chlamydosporis. A key to distinguish the five accepted species is provided. The species of the genus are dimorphic and share similar cladosporium-like conidial anamorphs consisting of pale brown, short, acropetally produced chains of cylindrical to fusiform, zero- or one-septate conidia and ramoconidia, diagnostic chlamydosporic synanamorphs, and a soil-borne, heat-resistant ecology. Devriesia acadiensis N.L. Nickerson & Seifert, with clover-shaped chlamydospores, Devriesia shelburniensis N.L. Nickerson & Seifert, with large, multi celled chlamydospores, and Devriesia thermodurans N.L. Nickerson & Seifert, with few-celled, clavate chlamy dospores, are described as new species. Chlamydospores from cultures of D. acadiensis, Devriesia staurophora, and D. thermodurans germinated after exposure to 75 °C for 30 min. Germination of these spores was activated by a heat shock. Chlamydospores from cultures of C. shelburniensis did not germinate after heat exposure.

À partir de sols traités par la chaleur provenant de champs de cultures commerciales de bleuet nain et de d'autres sites de l'est canadien, les auteurs ont isolé trois nouvelles espèces de champignons résistants à la chaleur et associés à l'hyphomycète Cladosporium stauphorum. Le C. stauphorum et les trois nouvelles espèces produisent des clamydospores caractéristiques, sombres et multicellulaires. L'analyse phylogénétique des séquences ADN nucléique de l'espaceur ribosomique interne transcrit suggère que ces quatre espèces forment un groupe phylogénétique distinct du Cladosporium sensu stricto. Les auteurs décrivent le nouveau genre Devriesia pour recevoir le C. stauphorum, les trois nouvelles espèces, ainsi qu'une cinquième espèce originalement décrite comme le Cladosporium chlamydosporis. On présente une clé pour distinguer les cinq espèces acceptées. Les espèces de ce genre sont dimorphes et partagent des anamorphes conidiens semblables de type cladosporium, comportant des conidies non septées ou uni-septées et ramoconidies brun pâle, courtes, cylindriques à fusiformes et produites en chaînes acropétales, des synanamorphes diagnostiques chlamydosporiens, ainsi qu'un comportement écologique édaphique avec résistance à la chaleur. Les auteurs décrivent les nouvelles espèces Devriesia acadiensis N.L. Nickerson & Seifert avec des chlamydospore en forme de trèfle, Devriesia shelburniensis N.L. Nickerson & Seifert avec de grosses chlamydospores multicellulaires, et Devriesia thermodurans N.L. Nickerson & Seifert avec des chlamydospores oligocellulaires claviformes. Les chlamydospores provenant de cultures des D. acadiensis, D. stauphora et D. thermodurans germent après une exposition à 75 °C pendant 30 min. La germination de ces spores est activée par un choc thermique. Les chlamydospores du D. shelburniensis ne germent pas, suite à une exposition à la chaleur.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles