PCR-based identification of Staphylococcus epidermidis targeting gseA encoding the glutamic-acid-specific protease

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The frequency of the gseA gene encoding a glutamic acid-specific serine protease, GluSE, of Staphylococcus epidermidis was investigated. DNA hybridization analysis demonstrated that gseA existed exclusively in S. epidermidis but not in other bacteria examined. A single step PCR assay with a set of designed primers yielded amplification of gseA from all 69 clinical isolates of S. epidermidis taken from patients and healthy adults, whereas production of GluSE was observed in 74% (51/69) of the isolates. Furthermore, none of the 46 clinical isolates of other species of coagulase-negative staphylococci and 45 clinical isolates of Staphylococcus aureus showed amplification, except a Staphylococcus capitis strain. However, this strain was positive for a S. epidermidis-specific DNA region and the DNA sequence of the 16S rRNA gene showed 99% identity with that of S. epidermidis. Therefore, these results indicated that the present PCR assay for gseA was ubiquitous and highly specific for detection of S. epidermidis.

Nous avons étudié la fréquence du gène gseA codant la sérine protéase spécifique à l'acide glutamique, GluSE, chez Staphylococcus epidermidis. Une analyse par hybridation de l'ADN a démontré que le gène gseA était présent exclusivement chez S. epidermidis mais non chez d'autres bactéries examinées. Une analyse par PCR à une seule étape avec un jeu d'amorces conçues spécialement a permis d'amplifier gseA à partir des 69 isolats cliniques de S. epidermidis provenant de patients et d'adultes sains, alors que la production de GluSE fut observée chez 74 % (51/69) des isolats. Par ailleurs, aucun des 46 isolats cliniques d'autres espèces de staphylocoques coagulase-négatifs et des 45 isolats cliniques de Staphylococcus aureus n'ont démontré d'amplification, sauf une souche de Staphylococcus capitis. Toutefois, cette souche était positive pour une région d'ADN spécifique à S. epidermidis, et la séquence d'ADN de son gène de l'ARNr 16S a démontré 99 % d'identité avec celui de S. epidermidis. Par conséquent, ces résultats indiquent que le test de PCR pour gseA présenté ici permet une détection généralisée et hautement spécifique de S. epidermidis. [Traduit par la Rédaction]

Related Topics

    loading  Loading Related Articles