Predisposing conditions for Candida spp. carriage in the oral cavity of denture wearers and individuals with natural teeth

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Candida species are a normal commensal present in a large percentage of healthy individuals. Denture wearers are predisposed to the development of candidosis and to the presence of Candida spp. The presence of the yeast, even in healthy subjects, should be considered more carefully. We investigated the prevalence of Candida spp. in 112 denture wearers and 103 individuals with natural teeth, patients from the clinic of total prosthesis of the Dental School of the Federal University of Minas Gerais, Brazil, and from the School of Pharmacy and Dentistry of Alfenas, Brazil. Factors like gender, age over 60 years, low education, and xerostomia were directly associated with the presence of Candida yeasts at a significance level of 5% (p > 0.05). However, the major predisposing factor for the carrier state was wearing dentures (p = 0.001). Candida isolates were identified using morphological and biochemical profiles. Seventy-one isolates were identified as C. albicans(65.1%), 15 as C. glabrata (13.7%), 8 as C. parapsilosis (7.3%), 3 as C. krusei (2.7%), and 12 as C. tropicalis (11.0%). Susceptibility testing to fluconazole and itraconazole was also performed with the strains obtained. Both drugs showed a strong inhibition against most oral isolates.

Des espèces de Candidasont des commensaux normaux présents dans un pourcentage élevé d'individus sains. Les porteurs de prothèses dentaires sont prédisposés au développement de la candidose et au transport de Candidaspp. La présence de la levure, même chez des sujets sains, devrait être considérée avec plus de prudence. Une étude fut réalisée pour étudier la prévalence de Candidaspp. chez 112 porteurs de dentiers et 103 individus avec des dents naturelles, tous des patients de la clinique de prothèses totales de l'école de dentisterie de l'Université Fédérale de Minas Gerais, Brésil, et de l'école de pharmacie et de dentisterie de Alfenas, Brésil. Des facteurs comme le sexe, un âge supérieur à 60 ans, une basse scolarité et la xérostomie étaient directement associés à la présence de levures de Candidaà un niveau de signification de 5% (p > 0,05). Toutefois, le facteur de prédisposition majeur pour l'état de porteur était le port de dentier (p = 0,001). Des isolats de Candida ont été identifiés à l'aide de profils morphologiques et biochimiques. Soixante et onze isolats ont été identifiés comme étant C. albicans (65,1%), 15 comme C. glabrata (13,7%), 8 comme C. parapsilosis (7,3%), 3 comme C. krusei (2,7%) et 12 comme C. tropicalis (11,0%). Des tests de susceptibilité au fluconazole et au itraconazole ont également été accomplis avec les souches obtenues. Les deux drogues ont démontré une bonne performance contre la plupart des isolats.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles