Temporal Contrast and the Word Frequency Effect*

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The word frequency effect was studied in recall and recognition under three list structures, (a) homogeneous rare or common nouns, (b) mixed alternating frequencies, and (c) mixed blocked frequencies. The major finding in Experiment I was that the number of frequency contrasts within a list had a clear effect on recall and little effect on recognition. Recall of rare items was poor in a homogeneous list, equal to common items in a blocked list, and better than common items when in a list of alternating frequencies. Experiment II examined the reversed frequency effect of the alternating list under overt and covert rehearsal conditions across three trials. Under overt rehearsal there was no significant difference in number of rehearsals of rare and common items. The superior recall of rare items present on Trial 1 decreased across trials supporting a stimulus change-contrast interpretation of the effect of mixed frequency items in free recall.

Etude de l'effet produit par la fréquence d'un mot sur le rappel et la récognition, en trois types de structuration d'une liste: (a) noms homogènes rares ou communs; (b) alternance des fréquences différentes; (c) groupement des fréquences différentes. Le résultat principal d'une première expérience montre que le nombre de contrastes de fréquence au sein d'une liste exerce un effet net sur le rappel, mais peu d'effet sur la récognition. Le rappel des items rares est pauvre dans une liste homogène, égal à celui des items communs dans une liste à fréquences groupées, et supérieur à celui des items communs dans une liste à fréquences alternantes. Une seconde expérience étudie l'effet de fréquence renversé produit par une liste à fréquences alternantes en des conditions de révision mentale (intériorisée ou extériorisée) au cours des essais. Dans la condition de révision extériorisée, on n'observe pas de différence significative entre le nombre de révisions des items rares et celui des items communs. La supériorité du rappel des items rares au premier essai diminue par la suite, ce qui appuie une interprétation axée sur le contraste lié aux changements du stimulus, pour expliquer l'effet produit sur le libre rappel par les items de fréquences différentes.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles