Retrieval Interference in the Independent Storage of Related Episodic Traces*

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Moeser (1977) found that subjects who stored interrelated sentences independently of each other were poorer at retrieving these sentences than subjects who stored them as an integrated unit. She argued that this difference was due to interference in the retrieval process rather than to differences in ease of encoding. The present experiments were designed to test the suggestion that the difference was due instead to a greater elaboration of connections in the integrated condition. The integrated and independent storage conditions were compared with a random sentences condition, wherein the traces formed to represent the information would be no more elaborate than the traces formed in the independent condition, but because no concepts were repeated there would be no interference produced when competing traces were activated by the test probe. The results supported Moeser's retrieval interference explanation. The difference between integrated and independent storage does not appear to be due to either an easier encoding or an easier decision process in the integrated condition.

Moeser (1977) a montré que des sujets ayant mémorisé des phrases interreliées, mais de façon indépendante l'une de l'autre, ont plus de difficulté à retrouver ces phrases que des sujets les ayant mémorisées en un même ensemble intégré. Selon l'auteur, cette différence serait due à des interférences dans le processus de recouvrement plutôt qu'à des différences dans la facilité d'encodage. Les expériences ici décrites cherchent à vérifier une hypothèse voulant que la différence soit plutôt due à une plus grande élaboration des interrelations, en condition d'intégration. Les conditions d'encodage intégré et d'encodage indépendant sont comparées à une condition comportant des phrases aléatoirement reliées, où les traces formées pour représenter l'information ne devraient pas être plus élaborées que les traces formées en condition d'indépendance; mais, du fait que les concepts ne sont pas répétés, aucune interférence ne pourrait se produire lorsque des traces sont activées par le test de sondage. Les résultats confirment l'explication proposée par Moeser. La différence entre en encodage intégré et un encodage indépendant ne semble pas due à une plus grande facilité d'encodage ou à un processus décisionnel plus facile en condition intégrée.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles