Cognition and Perception in the Object Concept*

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Forty-five infants, divided into three matched groups, were measured on tests of object permanence, coordination of schemes, and ‘perceptual’ permanence at 3 and 4 months of age. Experimental groups were trained on seven occasions between test dates. Group CS was trained in the coordination of the schemes of vision and prehension; Group PP was trained in the ‘perceptual’ permanence behaviour of visual tracking; Group x received no training but was also tested at 5 months of age. No evidence was found of ‘perceptual’ permanence by this age. The superior performance of Group CS to other groups on object permanence tasks at 4 months supported the Piagetian claim that the object concept develops from the coordination of schemes.

Quarante-cinq nourrissons, répartis en trois groupes équivalents, subissent des épreuves de permanence de l'objet, de coordination des schèmes, et de permanence ‘perceptive’ à l'âge de trois mois et de quatre mois. Des groupes expérimentaux sont entraînés à plusieurs reprises entre les épreuves: le groupe CS est entraîné à la coordination de ses schèmes de vision et de préhension; le groupe PP est entraîné à la permanence ‘perceptive’ dans une tâche de poursuite visuelle; le groupe x n'est soumis à aucun entraînement, mais est aussi testé à l'âge de cinq mois. Les résultats ne révèlent aucune permanence ‘perceptive’ à l'âge de cinq mois. Le rendement supérieur du groupe CS, par rapport aux autres groupes, dans les épreuves de permanence de l'objet à quatre mois, confirme les affirmations de Piaget à l'effet que la notion d'objet résulte de la coordination des schèmes.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles