Randomly amplified polymorphic DNA linkage relationships in different Norway spruce populations


    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

We tested the constancy of linkage relationships of randomly amplified polymorphic DNA (RAPD) marker loci used to construct a population-based consensus map in material from an Italian stand of Picea abies (L.) Karst. in 29 individuals from three Norwegian populations. Thirteen marker loci linked in the Italian stand did show a consistent locus ordering in the Norwegian population. The remaining 16 unlinked marker loci were spread over different linkage groups and (or) too far apart both in the population map and in this study. The limited validity of RAPD markers as genomic “hallmarks” resilient across populations is discussed. We also investigated the reliability of RAPD markers; only 58% of the RAPD markers previously used to construct the consensus map in the Italian population were repeatable in the same material. Of the repeatable ones 76.3% were amplified and found polymorphic in 29 megagametophyte sibships from three Norwegian populations.RésuméLes auteurs ont voulu vérifier, chez 29 individus provenant de trois populations norvégiennes de Picea abies (L.) Karst., la stabilité des relations de liaison entre les loci de marqueurs d'amplification au hasard des polymorphismes de l'ADN (RAPD) utilisés pour construire une carte consensus de population à partir de matériel qui origine d'un peuplement italien de la même espèce. Un groupe de 13 loci de marqueurs du peuplement italien a démontré un ordre similaire des loci chez les populations norvégiennes. Les autres 16 loci de marqueurs non liés étaient répartis entre différents groupes de liaison et (ou) étaient trop éloignés les uns des autres, à la fois sur la carte de la population italienne et dans la présente étude. Les auteurs discutent de la validité limitée des marqueurs RAPD comme marqueurs génomiques universels stables d'une population à l'autre. Les auteurs ont également étudié la fiabilité des marqueurs RAPD. Seulement 58% des marqueurs RAPD utilisés précédemment pour construire la carte consensus de la population italienne étaient reproductibles chez le même matériel. Parmi les marqueurs reproductibles, 76,3% ont pu être amplifiés et ont démontré du polymorphisme chez les 29 familles de mégagamétophytes des trois populations norvégiennes.

    loading  Loading Related Articles