Crown shyness in lodgepole pine stands of varying stand height, density, and site index in the upper foothills of Alberta


    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Crown shyness is the empty space between crowns in fully stocked stands that is not related to tree-fall gaps. The objectives of this study were to determine the stand and site factors that control crown shyness in lodgepole pine (Pinus contorta Dougl. ex Loud.) stands and to evaluate whether stands experiencing crown shyness compensate for leaf area losses by maintaining longer crowns. We measured canopy closure (i.e., the inverse of crown shyness), crown radius and length, and green litterfall in stands of various height, relative density, and site index. Canopy closure decreased with stand height and increased with site index and relative density. Green litterfall increased with height and relative density. Crown radius and crown length reached a plateau by 8–10 m height, despite increased spacing between tree boles with increasing stand height. Crown radius increased with height and site index but declined with relative density and slenderness coefficient. Crown length also increased with height and site index but declined with slenderness coefficient. Despite the fact that, in tall stands, where >50% of the sky was not covered by crowns, there was not an accompanying increase in crown length to take advantage of the apparent increase in light transmission to the lower crown.RésuméL'ouverture de la canopée correspond à l'espace vide entre la cime des arbres de peuplements à densité maximale qui n'est pas reliée aux trouées causées par la chute d'arbres. Les objectifs de cette étude étaient de déterminer les facteurs du peuplement et de la station qui contrôlent l'ouverture de la canopée dans des peuplements de pin tordu (Pinus contorta Dougl. ex Loud.) et d'évaluer si les peuplements caractérisés par une ouverture de la canopée compensent les pertes de surface foliaire par le maintien de cimes plus longues. Nous avons mesuré la fermeture de la canopée (c.-à-d. l'inverse de l'ouverture de la canopée), le rayon et la longueur des cimes et la litière verte dans des peuplements ayant des hauteurs, densités relatives et indices de qualité de station variés. La fermeture de la canopée diminuait avec la hauteur du peuplement et augmentait avec l'indice de qualité de station et la densité relative. La litière verte augmentait avec la hauteur et la densité relative. Le rayon et la longueur de cime atteignaient un plateau autour d'une hauteur de 8 à 10 m malgré une augmentation de l'espacement entre les houppiers à mesure que la hauteur du peuplement augmentait. Le rayon des cimes augmentait avec la hauteur du peuplement et l'indice de qualité de station, mais diminuait avec la densité relative et le coefficient d'élancement. La longueur de la cime augmentait aussi avec la hauteur du peuplement et l'indice de qualité de station, mais diminuait avec le coefficient d'élancement. Malgré le fait que l'ouverture de la canopée soit supérieure à 50% dans les peuplements de grande taille, il n'y a pas d'augmentation correspondante de la longueur de la cime pour tirer profit de l'augmentation apparente de la transmission de la lumière dans le bas des houppiers.[Traduit par la Rédaction]

    loading  Loading Related Articles