Changes in site productivity and the recovery of soil properties following wet- and dry-weather harvesting disturbances in the Atlantic Coastal Plain for a stand of age 10 years


    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Wet-weather logging can cause severe soil physical disturbances and redistribute residues. Although some research indicates negative effects of such disturbances on individual tree growth, the long-term resilience and resistance of soils and the ameliorative effects of site preparation are not fully understood. Three 20 ha loblolly pine (Pinus taeda L.) plantations located on fertile wet pine flats on the coastal plain of South Carolina were subjected to five treatment combinations of harvest (wet and dry) and site preparation. Mean tree heights were 10.2–11.5 m, and stand biomass ranged between 95 and 143 Mg/ha. A rank diagnostic indicates that wet-weather harvesting did not significantly change site productivity between rotations, and bedding improved site productivity. At the polypedon scale (0.04 ha), there were no significant differences in tree height, biomass, or the rank diagnostic among classes of soil physical disturbances or harvesting residues when bedding was employed. On nonbedded sites, some levels of disturbance appeared to be superior to minimally disturbed sites. Based on 10 year results, wet pine flats are apparently resistant and resilient to the effects of wet-weather harvesting.RésuméPar temps pluvieux, les opérations forestières peuvent causer des perturbations physiques sévères dans le sol et redistribuer les déchets de coupe. Bien que certaines recherches aient rapporté les effets négatifs de telles perturbations sur la croissance des arbres, la résistance et la résilience à long terme des sols ainsi que les effets bénéfiques de la préparation de terrain ne sont pas entièrement compris. Trois plantations de pin à encens (Pinus taeda L.) de 20 ha, situées sur les platières humides et fertiles de pin dans la plaine côtière de la Caroline du Sud, ont été soumises à cinq combinaisons de traitements de récolte (humide et sec) et de préparation de terrain. La hauteur moyenne des arbres était de 10,2 à 11,5 m et la biomasse des peuplements variait de 95 à 143 Mg/ha. Un diagnostic d'ordination indique que la récolte par temps pluvieux n'a pas significativement modifié la productivité de la station entre les rotations et que la plantation sur ados a amélioré la productivité. À l'échelle du polypédon (0,04 ha), il n'y avait pas de différences significatives dans la hauteur des arbres, la biomasse ou le diagnostic d'ordination entre les classes de perturbation physique des sols ou les déchets de coupe lorsque la plantation sur ados avait été utilisée. Dans les plantations où la plantation sur ados n'avait pas été utilisée, certains niveaux de perturbation semblaient supérieurs à celui des stations peu perturbées. Sur la base de résultats portant sur 10 années, les platières humides de pin sont apparemment résistantes et résilientes aux effets de la récolte par temps pluvieux.

    loading  Loading Related Articles