Wood density variability in successive breeding populations of maritime pine


    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Growth and form are the two main traits used for genetic improvement of maritime pine (Pinus pinaster Ait.) in the southwest of France. In this paper, wood density is studied to answer two main questions: Is there a general trend for density variability throughout tree development and has selection indirectly reduced wood density variability over breeding populations, owing to genetic unfavourable correlation with growth? Wood density and its components were studied in three polycross tests, each representative of one of the successive breeding populations. Wood density was measured with an X-ray densitometer in approximately 50 families per test with >1900 trees. A preliminary study showed that bark-to-pith ring indexing allows for a better estimation of genetic effects than does pith-to-bark indexing. Genetic variability of wood density appears to be highly dependent on the year considered and no general pattern can be detected over time. Whereas the variability of selected traits is known to have decreased over breeding populations, no significant change was found for variability of wood density.RésuméLa croissance et la rectitude sont les deux principaux critères utilisés pour l'amélioration génétique du Pin maritime (Pinus pinaster Ait.) dans le sud-ouest de la France. Dans cet article, la densité du bois a été étudiée pour répondre à deux questions principales: La variabilité de la densité du bois montre-t-elle une tendance générale au cours du développement de l'arbre et la variabilité de la densité a-t-elle été modifiée indirectement par la sélection en raison d'une corrélation défavorable entre la densité du bois et la croissance ? La densité du bois et ses composantes ont été analysées dans trois tests polycross représentant les populations d'amélioration successives. Au total environ 50 familles par test, soit plus de 1900 arbres, ont été mesurées par microdensitométrie. Une étude préliminaire a permis de montrer que l'annotation des cernes de l'écorce vers le cœur de l'arbre permet une meilleure estimation des effets génétiques par rapport à une annotation du cœur de l'arbre vers l'écorce. La variabilité génétique de la densité du bois apparaît fortement dépendante de l'année considérée mais notre étude ne révèle aucune tendance générale au cours des années. De plus, alors que la variabilité génétique des caractères sélectionnés a diminué au cours des populations d'amélioration, aucune évolution significative n'a été mise en évidence pour la variabilité de la densité du bois.

    loading  Loading Related Articles