Fragmentation energy in rock avalanches


    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Fragmentation is one of the mechanisms involved in rock avalanches. Quantifying the associated energy during a rock avalanche can help to assess the influence of fragmentation on post-failure mass movements. In this paper, in situ block size distributions of the intact rock mass and the debris deposits are presented and analyzed for nine rock avalanches, five in the Canadian Rocky Mountains and four in the European Alps. Degrees of fragmentation are estimated from these data. Two methods are examined to assess fragmentation energy, one based on the comminution theory, and one on the blasting energy used in the mining industry. The results show that, for the studied rock avalanches, there is a relationship between the reduction in diameter ratio, Rr = D50/d50 (where D50 and d50 are the mean diameter of the intact rock mass and the mean diameter of the debris, respectively), and the potential energy per unit volume normalized with respect to the point load strength of rock (γHGc), where γ is the unit weight of the material, HG is the vertical distance between the centres of gravity of the mass at the start and end positions, and σc is the point load strength). For the cases studied, fragmentation energy calculations average 20% of the potential energy. An empirical relationship between Rr and γHGc has been established and is used in the definition of a disintegration index (ID). This index seems to reflect the physics of the disintegration process, since it accounts for the fact that the reduction in diameter ratio is a function of the dissipated energy and the strength of the rock. These factors have long been known to affect fragmentation but have never been presented in a coherent manner for rock avalanches.RésuméLa fragmentation est un des mécanismes opérant lors d'avalanche rocheuses. La quantification de l'énergie associée à ce mécanisme permettrait d'apprécier l'influence de celui-ci sur la phase post-rupture d'une avalanche rocheuse. Dans cet article, les distributions des tailles des blocs du massif rocheux et des débris sont présentées et comparées pour neuf cas d'avalanches rocheuses: cinq dans les montagnes Rocheuses canadiennes et quatre dans les Alpes européennes. Des degrés de fragmentation ont pu être estimés. Pour évaluer l'énergie de fragmentation, deux méthodes on été examinées: l'une est basée sur l'énergie de concassage et l'autre est basée sur l'énergie de sautage utilisée dans le domaine minier. Les résultats obtenus portent à croire qu'il y aurait une relation entre l'indice de réduction de taille (Rr = D50/d50) et l'énergie potentielle par unité de volume, normalisée par la résistance au double poinçonnement (γHGc). Les énergies de fragmentation calculées pour les neuf cas étudiés donne en moyenne 20% de l'énergie potentielle. Une relation empirique entre Rr et γHGc est proposée, et est par la suite utilisée pour définir un indice de désintégration (ID). Cet indice reflète la physique du processus de désintégration puisqu'il considère que l'indice de réduction de taille est fonction de l'énergie dissipée et de la résistance de la roche. Ces facteurs connus depuis longtemps n'avaient jamais été présentés d'une façon cohérente pour des cas d'avalanches rocheuses.

    loading  Loading Related Articles