Clinical Implications of Biological Factors in Personality Disorders

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Personality disorder (PD) describes mental abnormalities that reflect long-term changes in cognition, emotion, and behaviour that affect mental functioning. PDs have been shown to be heritable, although research has not identified any consistent biomarkers associated with them. Biological research on PD is in a very early stage, and cannot be used as a basis for biological treatment. Current practices that favour aggressive drug therapy are not justified by the current state of research. Moreover, medications are often not effective for this patient population, while specific forms of psychotherapy have much better established efficacy.

Le terme « trouble de la personnalité » (TP) renvoie à des anomalies mentales attribuables à des changements à long terme dans la cognition, les émotions et les comportements qui nuisent au fonctionnement de l’esprit. Il a été montré que les TP peuvent être héréditaires, bien que les recherches n’aient pas cerné de biomarqueurs leur étant associés. Les recherches biologiques sur les TP en sont à leurs débuts et ne peuvent servir de base à un traitement biologique. L’état actuel de la recherche ne justifie pas les pratiques favorisant la pharmacothérapie énergique. De plus, la médication se révèle souvent inefficace pour les patients souffrant de TP, alors que l’efficacité de certaines formes de psychothérapie a été établie.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles