Concurrent Substance Use Disorders and Mental Illness: Bridging the Gap Between Research and Treatment

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

People with concurrent disorders (CDs; i.e., mental illness and substance use disorders) are at high risk for a number of adverse outcomes if they do not receive appropriate treatment. Yet despite wide availability of evidence-based guidelines and easy-to-access clinical resources for this population, implementation has lagged. Integrated treatment involves targeting both the substance use and the mental illness at the same time in a systematic way and is a recommended practice for CDs. However, very little true integration of addiction and mental health services has occurred in Canada. This review outlines the main best-practice guidelines for working with people with CDs and describes some of the barriers and facilitators to integration. An example of successful integrated treatment is presented, with suggestions for how psychologists can play a key role in this important work.

Les personnes atteintes de troubles concomitants (par ex., la maladie mentale et les troubles de consommation de substances) courent un risque élevé de subir des conséquences défavorables si elles ne reçoivent pas un traitement adéquat. Or, malgré la présence de nombreuses directives basées sur des preuves et la facilité d’accès aux ressources cliniques pour cette population, la mise en œuvre accuse un retard. Le traitement intégré implique le ciblage de la consommation de substances et de la maladie mentale en même temps, de manière systématique en plus d’être une pratique recommandée chez les personnes atteintes de troubles concomitants. Or, très peu efforts en termes d’intégration véritable de la dépendance et des services de santé mentale ont été entrepris au Canada. Le présent examen souligne les principales directives concernant les meilleures pratiques de travail avec les personnes atteintes de troubles concomitants et décrit quelques barrières et facilitateurs à l’intégration. Nous y présentons un exemple de traitement intégré réussi ainsi que des suggestions pour les psychologues quant au rôle clé que ces derniers ont à jouer dans cet important travail.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles