What Are the Opportunities and Challenges for Canadian Psychology?

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The various sections within the Canadian Psychological Association (CPA) represent many subdisciplines of the field of psychology. Each section has its own unique opportunities and challenges for practice, research, and education. The aim of this paper is to begin a dialogue about these opportunities and challenges. Colleagues who chair a CPA section were contacted via e-mail and asked to provide their opinion on 3 opportunities and 3 challenges within their section of psychology. Many of these leaders also consulted the members of their section in order to get a broader perspective. Moreover, the presidents and directors of each provincial/territorial association and regulatory body in Canada were also contacted and asked to provide their opinion to the same question. Overall, 5 primary themes were presented as opportunities: the importance of working in interdisciplinary teams, the abundance of job opportunities, applying research in community settings, alternatives to traditional models of treatment and diagnosis, and new opportunities for research. Five challenges were also presented: insufficient funding, education in psychology, diversity of population, access to psychological health care, and the level of education required for licensure. We discuss these opportunities and challenges in detail, and conclude by offering some potential solutions to the challenges in Canadian psychology today.

Les différentes sections qui composent la Société canadienne de psychologie (SCP) représentent les différentes sous-disciplines de la psychologie. Chaque section a ses propres possibilités et difficultés uniques en matière de pratique, de recherche et d’éducation. L’objectif de la présente étude est d’amorcer un dialogue au sujet des ces possibilités et difficultés. Tous nos collègues qui président une section de la SCP ont été joints par courriel et priés de donner leur opinion au sujet de trois possibilités et trois difficultés inhérentes à leur section de psychologie. Plusieurs de ces dirigeants ont consulté les membres de leur section afin d’obtenir une perspective plus large. Les présidents et directeurs de chaque association et organisme de réglementation provincial/territorial au Canada ont aussi été joints et priés de fournir leur avis sur la même question. Dans l’ensemble, cinq grands thèmes ont été présentés comme des possibilités soit : l’importance de travailler par équipes interdisciplinaires, l’abondance des possibilités d’emploi, l’application de la recherche en milieu communautaire, les alternatives aux modèles de traitements et de diagnostics traditionnels et les nouvelles possibilités en matière de recherche. Cinq difficultés ont aussi été présentées : le manque de financement, la formation en psychologie, la diversité de la population, l’accès aux soins de santé psychologiques et le niveau de scolarité exigé pour l’agrément. Nous discutons de ces possibilités et difficultés en détail et concluons en offrant des solutions potentielles aux difficultés de la psychologie canadienne d’aujourd’hui.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles