“Cool” Youth: A Systematic Review and Comprehensive Meta-Analytic Synthesis of Data From the Cool Kids Family of Intervention Programs

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

To conduct a meta-analysis to synthesize the available research on the family of studies belonging to the Cool Kids Program, a cognitive–behavioral intervention for anxiety disorders in youth, and evaluate its overall effectiveness in addressing anxious symptomatology. A search of online databases, combined with reference list examination and communication with program implementers/developers, led to the identification of (16) studies that explored the effects of the Cool Kids Program (N = 1579), or its forerunners or extensions. Analyses focused on child- and parent-report of anxiety, with effect sizes aggregated according to a random effects model and calculated as differences between intervention and control groups at posttreatment (standardized mean difference [SMD]) as well as by considering the changes in scores between time points (e.g., standardized mean gain [SMG]). Analyses indicate superior improvement for youth receiving the Cool Kids intervention as compared with controls according to SMD analyses for both child- and parent-report, as well as for SMG analyses according to parent-report, though not according to child self-report despite a nearly identical aggregated effect size; the latter was attributable to greater gains reported by youth in control conditions; secondary analyses also suggest significantly greater improvements in automatic thoughts for Cool Kids participants. This intervention has been implemented in different modalities, holds considerable promise, and in the contemporary context of evidence-based practice, should be considered a program with strong empirical support.

Réaliser une méta-analyse visant à faire le sommaire de la recherche actuelle sur le programme Cool Kids, une intervention cognitivo-comportementale pour les troubles anxieux chez les jeunes, et évaluer son efficacité globale quant à la symptomatologie anxieuse. Une recherche dans les bases de données en ligne, le dépouillement des listes de références et des échanges avec des prestataires et des concepteurs du programme, ont permis de cerner 16 études ayant analysé les effets du programme Cool Kids lui-même (N = 1579), de ses ancêtres et de ses dérivés. Les analyses se sont centrées sur les réponses des enfants et des parents au sujet de l’anxiété, l’ampleur des effets ayant été combinée selon un modèle à effets aléatoires et calculée en tant que différence entre les mesures de post-traitement des groupes ayant eu des interventions et celles des groupes témoins (différence des moyennes standardisées), de même qu’en tenant compte des changements dans les scores entre deux temps de mesure (gain moyen standardisé). Les analyses ont révélé une amélioration supérieure chez les jeunes bénéficiant des interventions du programme Cool Kids, comparativement aux groupes témoins, selon les analyses de la différence des moyennes standardisées, pour les réponses à la fois des enfants et des parents, et selon les analyses du gain moyen standardisé, pour les réponses des parents, mais non pour celles des enfants, en dépit d’une ampleur des effets combinée quasi identique; cette différence était attribuable à de plus grands gains rapportés par les jeunes de groupes témoins; des analyses secondaires suggèrent également une amélioration supérieure sur le plan des pensées automatiques parmi les participants au programme. Cette intervention a été mise en vigueur selon différentes formules, elle est prometteuse et, dans le contexte actuel de la pratique axée sur les preuves, elle peut être perçue comme ayant une solide base empirique.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles