Economic Evaluations of Commonly Used Structured Psychotherapies for Major Depressive Disorder and Generalized Anxiety Disorder: A Systematic Review

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Face-to-face cognitive-behavioral therapy (CBT) and interpersonal therapy (IPT) are time-limited, structured psychotherapies recommended for the management of adult major depressive disorder (MDD) and generalized anxiety disorder (GAD). We conducted a systematic review to evaluate the reporting and methodological quality, and cost-effectiveness of economic evaluations that examined these two thoroughly researched psychotherapies. Economic studies were retrieved through systematic searches of bibliographic databases (e.g., Ovid MEDLINE, Embase, PsycINFO: January 2000 to February 2018) and grey literature. The reporting and methodological quality of the studies was independently evaluated by two reviewers using the Consolidated Health Economic Evaluation Reporting Standards (CHEERS) checklist and Quality of Health Economic Studies (QHES) tool. The cost-effectiveness results were qualitatively synthesized. Fifteen out of 161 identified economic evaluations were included: 14 examined CBT and one IPT. None was conducted in Canada. Based on the CHEERS criteria, overall reporting quality of the included studies was good. Eighty-seven percent of the included studies were of high quality based on the QHES criteria. Most of these studies examined the cost-effectiveness of individually delivered CBT (alone or with pharmacotherapy) over a short time horizon. CBT represented good value for money at different country-specific willingness-to-pay thresholds. The cost-effectiveness of IPT was uncertain. In conclusion, the quality of economic analyses examining structured psychotherapies is good. Face-to-face CBT represents good value for money in the management of adult MDD and GAD though no study was done in Canada. The long-term cost-effectiveness of the group versus individual format remains unclear and warrants further research.

La thérapie interpersonnelle (IPT) et la thérapie cognitivocomportementale (CBT) face à face sont des psychothérapies structurées et limitées dans le temps pour la gestion des troubles dépressifs graves (MDD) et les troubles d’anxiété généralisés (GAD). Nous avons effectué un examen systématique pour évaluer la qualité des méthodologies et des rapports ainsi que la rentabilité des évaluations économiques portant sur ces deux psychothérapies abondamment étudiées. Les études économiques ont été retrouvées grâce à des recherches systématiques des bases de données bibliographiques (p. ex., Ovid MEDLINE, Embase, PsycINFO : janvier 2000 à février 2018) et de la littérature grise. La qualité des méthodologies et des rapports a été évaluée de façon indépendante par deux examinateurs au moyen de la liste de contrôle Consolidated Health Economic Evaluation Reporting Standards (CHEERS) et de l’outil Quality of Health Economic Studies (QHES). La synthèse des résultats de rentabilité était de nature qualitative. Quinze des 161 évaluations économiques identifiées ont été incluses : 14 ont examiné la CBT et une a évalué la IPT. Aucune des études n’a été réalisée au Canada. En se basant sur les critères CHEERS, la qualité générale des rapports des études incluses était bonne. Quatre-vingt-sept pour cent des études incluses étaient de haute qualité en se basant sur les critères QHES. La majorité de ces études examinaient la rentabilité des CBT administrées individuellement (seules ou avec pharmacothérapie) sur une courte période. La CBT représente un bon rapport qualité-prix à différents seuils de disposition à payer, spécifiques à chaque pays. La rentabilité de la IPT s’est révélée incertaine. En conclusion, la qualité des analyses économiques examinant les psychothérapies structurées est bonne. La CBT face à face revêt un bon rapport qualité-prix pour ce qui est de la gestion de la MDD et de la GAD chez les adultes, bien qu’aucune n’ait été réalisée au Canada. La rentabilité à long terme du groupe versus le format individuel demeure obscure et nécessiterait des recherches plus poussées.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles