Putting Recommendations Into Practice: Improving Psychological Services in Rural and Northern Canada

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Recent publications (i.e., Chodos, 2017; Peachy, Hicks, & Adams, 2013) have made many recommendations for improving access to psychological services for all Canadians but lack a focus on rural and northern (R&N) populations. Limited access to psychologists’ expertise is demonstrable in R&N regions, where resources are particularly strained. This article examines the recommendations through the lens of the R&N psychologist, including those that aim to change existing service delivery models and increase funding. The authors highlight the unique challenges (e.g., recruitment and retention of professionals) and opportunities (e.g., a history of maximizing limited resources) inherent to R&N psychological practice in Canada. We also suggest strategic maximization of current resources (e.g., use of technology to reach remote locations, increased use of stepped care models) alongside a much needed increase of overall support for psychological service provision in R&N areas, particularly among Indigenous communities; we strongly encourage cultural sensitivity and local consultation prior to implementation of psychological services within Indigenous communities.

De récentes publications (c.-à-d., Chodos, 2017; Peachy, Hicks, & Adams, 2013) ont fait de nombreuses recommandations afin d’améliorer l’accès aux services psychologiques pour tous les Canadiens mais des lacunes persistent en ce qui a trait aux populations rurales et nordiques (R&N). Un accès limité à l’expertise de psychologues est démontrable dans les régions R&N, où les ressources sont particulièrement mises à l’épreuve. Le présent article examine les recommandations sous l'œil d’un psychologue des régions rurales et nordiques, y compris celles qui visent à changer les modèles de prestation de services actuels et à augmenter le financement. Les auteurs présentent les difficultés (p. ex., le recrutement et la rétention de professionnels) et les occasions uniques (p. ex., une maximisation soutenue des ressources limitées disponibles) inhérentes à la pratique de la psychologie dans les régions rurales et nordiques du Canada. Nous y suggérons aussi une maximisation stratégique des ressources actuelles (p. ex., l’utilisation de technologies d’accès à des endroits éloignés, l’utilisation accrue de modèles étape par étape) conjointement à une augmentation indispensable du soutien accordé à la prestation de services psychologiques dans les régions rurales et nordiques; nous encourageons fortement la sensibilité culturelle et la consultation locale précédant la mise en œuvre de services psychologiques au sein de communautés indigènes.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles