Reasons Young Smokers Do Not Use NRT Even When it is Available Free-of-Charge: An Exploratory Study

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Objectives:

Despite cost coverage since 2000, few young adult smokers in Quebec use nicotine replacement therapy (NRT) to help them quit. The objective of this exploratory study was to describe reasons for not using NRT.

Methods:

Current smokers age 22–25 years participating in the ongoing longitudinal cohort Nicotine Dependence in Teens (NDIT) study who had tried to quit in the past year (n=152), provided data in 2011–12 on cessation methods used, in self-report questionnaires. 74 (49%) completed a subsequent telephoneadministered interview that collected data on reasons for not using NRT.

Results:

Only 15% of smokers had used NRT during their last quit attempt. Among participants who completed the ancillary interview, reasons for not using the patch or gum were don't need/want it, lack of effectiveness, and side effects. Reasons for not using the inhaler were don't need/want it and lack of awareness of its existence, while lack of awareness of its existence was the main reason cited for not using the lozenge. 73% of participants were unaware of the effectiveness of NRT and 66% were unaware of cost coverage. However 70% and 57%, agreed that knowing more about its effectiveness and cost coverage respectively, would encourage their use of NRT.

Conclusion:

If these findings are replicated in larger, representative samples of young smokers who have tried to quit, information campaigns on the effectiveness and cost coverage of NRT may be needed to encourage more widespread use of NRT in young smokers.

Abbreviations:

ICD-10 - International Classification of Diseases; NDIT - Nicotine Dependence in Teens; NRT - nicotine replacement therapy; SD - standard deviation

Objectifs:

Malgré la couverture des coûts depuis l'an 2000, peu de jeunes adultes fumeurs au Québec ont recours aux thérapies de remplacement de la nicotine (TRN) pour les aider à cesser de fumer. L'objectif de cette étude exploratoire était de décrire les raisons pour ne pas recourir aux TRN.

Méthodes:

Des fumeurs âgés de 22 à 25 ans participant à l’étude NICO, cohorte longitudinale en cours sur la dépendance à la nicotine chez les adolescents, et ayant essayé de cesser de fumer au cours de la dernière année (n=152) ont fourni à l'aide d'un questionnaire auto-rapporté des données en 2011–12 sur les méthodes utilisées pour cesser. 74 (49%) ont complété une entrevue téléphonique de suivi pour recueillir des données sur les raisons pour ne pas avoir utilisé de TRN.

Résultats:

Seulement 15% des fumeurs ont eu recours à une TRN la dernière fois qu'ils ont tenté de cesser de fumer. Parmi les participants ayant complété l'entrevue téléphonique, les raisons mentionnées pour ne pas avoir utilisé de timbres ou gommes étaient pas besoin/n'en veut pas, ne savait pas que ça existait et effets secondaires. Les raisons pour ne pas avoir recours aux inhalateurs étaient pas besoin/n'en veut pas et ne savait pas que ça existait, alors que pour les pastilles, ne pas connaître leur existence était la principale raison mentionnée pour ne pas les utiliser. 73% des participants ne savaient pas que les TRN étaient efficaces et 66% ne savaient pas que les coûts étaient couverts. Toutefois, 70% et 57% des participants ont respectivement rapporté qu'en savoir davantage sur l'efficacité des TRN et la couverture des coûts encouragerait le recours à cette aide.

Conclusion:

Si ces résultats sont reproduits avec un échantillon plus grand et représentatif des jeunes fumeurs qui ont tenté de cesser de fumer, des campagnes d'information sur l'efficacité et la couverture des coûts des TRN pourraient être nécessaire pour encourager une plus grande utilisation des TRN parmi les jeunes fumeurs.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles