Two Forms of Racism and Their Related Outcomes: The Bad and the Ugly

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Two experiments investigated the related outcomes of two forms of racism among college students (413 in the first and 374 in the second experiment) enrolled in a program leading to careers in law enforcement such as police officers. The two forms of racism were the overt, traditional type whereby visible minorities are denigrated on the basis of innate characteristics, and the subtle type called neoracism, which incorporates egalitarian values and negative beliefs in the blame of visible minorities for undeserved gains and overall social problems. The design of the experiments allowed for a reality check in that they pertained to racial issues relevant to training and work in law enforcement. Experiment 1 showed, as hypothesized, that although both forms of racism are linked, only neoracism is associated with covert attitudes (i.e., unfavourable reactions to employment equity), and traditional racism is related to overt discriminatory behavioural intentions. Experiment 2 investigated the impact of priming a negative reaction to a visible minority on the pattern of these links. Under such conditions the observed links strongly suggest that respondents regress to old norms as neoracism is then associated with both covert negative attitudes and overt discriminatory behavioural intentions. The theoretical and practical implications of these findings are discussed.

Deux expériences ont examiné les résultats connexes de deux formes de racisme chez des étudiants du niveau collégial (413 dans la première expérience et 374 dans la seconde) inscrits dans des programmes menant à des carrières rattachées au maintien de l'ordre, par exemple, les forces policières. Les deux formes de racisme étudiées étaient, d'une part, le racisme traditionnel, ouvert, qui vise les membres de minorités visibles et est fondé sur des caractéristiques innées, et, d'autre part, un type de racisme subtil, appelé néoracisme, qui incorpore des valeurs égalitaires et des croyances négatives qui blâment les membres des minorités visibles de jouir d'avantages qu'ils ne méritent pas ou les tiennent responsables de l'ensemble des problèmes sociaux. La conception des expériences amenait les participants à être confrontés à la réalité et à reconnaître les problèmes raciaux rencontrés lors de la formation et du travail dans la sphère du maintien de l'ordre. Conformément à nos hypothèses, la première expérience a démontré que, même si les deux formes de racisme sont reliées, seul le néoracisme est associé à des attitudes dissimulées (c.-à-d., réactions défavorables à l'équité en matière d'emploi) et le racisme traditionnel est associé à des intentions comportementales discriminatoires ouvertes. La deuxième expérience porte sur les effets du déclenchement d'une réaction négative à l'endroit d'une minorité visible sur les liens entre les variables. Dans de telles conditions, les liens observés suggèrent la présence d'une régression vers d'anciennes normes, car le néoracisme est alors relié à des attitudes dissimulées et à des intentions comportementales discriminatoires ouvertes. Les questions à incidence théorique et pratique issues de ces résultats sont abordées.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles