La prédiction du risque de décrochage scolaire au secondaire: facteurs personnels, familiaux et scolaires

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Research indicates that students at-risk of dropping out of school have learning difficulties, behaviour problems, and come from low income families. It is likely that a high percentage of students at-risk of dropping out of school cannot be identified. The objective of this multidimensional study is to identify personal, familial and schooling variables associated with students at-risk of school dropout. A sample of 235 students at-risk and 567 students not at-risk of dropping out of school were assessed on several personal, family, and schooling variables. At-risk students differentiated themselves from controls and from dropout students on most of the variables. Logistic regression analysis indicated seven factors better classify at-risk students: depression affect, low family cohesion and organisation, low student involvement, negative teacher attitudes, low performance in mathematics and French. Results showed gender differences.

Les écrits scientifiques rapportent que les élèves à risque de décrochage scolaire présentent principalement des difficultés d'apprentissage et des troubles du comportement et qu'ils proviennent surtout de familles à faible revenu. Il est probable qu'un pourcentage élevé de jeunes à risque de décrochage scolaire ne peut être identifié et ceux-ci n'ont pas accès aux programmes de prévention. L'objectif de cette étude est d'identifier les facteurs personnels, familiaux et scolaires associés au risque de décrochage scolaire. Les participants consistent en 231 élèves à risque de décrochage scolaire et 575 élèves non à risque évalués sur un très grand nombre de variables personnelles, familiales et scolaires. Les résultats montrent que les élèves à risque se différencient des élèves non à risque sur la majorité des variables à l'étude. De plus, les analyses de régression logistique indiquent que sept facteurs permettent davantage de prédire les élèves à risque: par ordre d'importance, les sentiments dépressifs, le manque d'organisation et de cohésion familiale, les attitudes négatives des enseignants, le manque d'engagement des élèves dans leurs activités scolaires et la faible performance en mathématiques et en français. Les analyses montrent des différences entre les garçons et les filles.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles