Deformation styles at the Appalachian structural front, western Newfoundland: implications of new industry seismic reflection data

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

New seismic reflection data gathered during hydrocarbon exploration in and adjacent to the external Humber zone, western Newfoundland, have important implications for the interpretation of structural style at the Appalachian front. These new data indicate that the structural front is influenced by both thin-skinned and thick-skinned structures. Where the structural front is thin skinned, it is characterized by a triangle zone, or tectonic wedge, similar to structures observed at the southeastern margin of the Canadian Cordillera, and at other orogenic fronts. The thin-skinned tectonic wedge is overridden locally by thick-skinned thrusts, which are generally emergent but are locally blind, forming a thick-skinned tectonic wedge. Timing relationships indicate that, although initial motion occurred during the Early to Middle Ordovician Taconian orogeny, the thin-skinned allochthonous slices in western Newfoundland were not emplaced until Devonian time (the Acadian orogeny). Thick-skinned deformation, which postdates thin-skinned thrusting, probably occurred between Middle Devonian and earliest Carboniferous time.

De nouvelles données de sismique réflexion, recueillies durant les campagnes d'exploration d'hydrocarbures dans la zone externe de Humber, de la région occidentale de Terre-Neuve, fournissent des enseignements importants permettant d'interpréter le style structural du front appalachien. Ces nouvelles données indiquent que le front structural est influencé par l'une et l'autre des structures d'épaississements épidermiques «mince» et «épaisse». La partie du front structural, où il y a épaississement épidermique mince, est caractérisée par une zone triangulaire, ou un prisme tectonique, analogue aux structures observées à la marge sud-est de la Cordillère au Canada, et à d'autres fronts orogéniques. Le prisme tectonique d'épaississement épidermique mince est surmontée localement par des chevauchements épidermiques épais, généralement émergents, parfois non émergents, édifiant ainsi un prisme tectonique épidermique épais. Les relations temporelles indiquent, en dépit du fait que le mouvement initial est apparu durant l'orogénie taconienne de l'Ordovicien précoce à médian, que les écailles allochtones d'épaississement épidermique mince dans la région occidentale de Terre-Neuve n'ont pas été mises en place avant la période du Dévonien (orogénie acadienne). La déformation des épaississements épidermiques épais, postdatant les chevauchements des épaississements épidermiques minces, est apparue probablement entre le Dévonien médian et le début du Carbonifère.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles