Bearriverops, a new Lower Ordovician trilobite genus from the Great Basin, western USA, and classification of the family Dimeropygidae

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Bearriverops n. gen. is a distinctive clade of small, vaulted trilobites from the Lower Ordovician (Ibexian Series; Stairsian Stage) of Utah and Idaho. The genus includes at least seven new species known from silicified material of which five are well enough known to name: B. alsacharovi, B. borderinnensis, B. deltaensis, B. ibexensis, and B. loganensis (the type species). All are known from the lower Fillmore Formation in western Utah; B. alsacharovi and B. loganensis are also known from the Garden City Formation of southeastern Idaho. Both units record deposition in shallow subtidal environments above storm wave base. Bearriverops is characterized particularly by a suite of pygidial apomorphies apparently related to spiral enrollment. Its close relatives include a large group of mostly undescribed Skullrockian and Stairsian species with more conventional spinose pygidia. Together, the taxa are referred to Dimeropygidae, which is considered a senior synonym of Toernquistiidae. Cladistic parsimony analysis of Bearriverops indicates that B. alsacharovi and B. borderinnensis are sister taxa, and that B. loganensis, B. deltaensis, and the plesiomorphic B. ibexensis are successive sister taxa to this clade.

Bearriverops n. gen. représente un clade distinctif de petits trilobites voûtés de l'Ordovicien inférieur (série ibexienne, étage stairsien) de l'Utah et de l'Idaho. Le genre compte au moins sept nouvelles espèces provenant de matériaux silicifiés, dont cinq sont assez bien connues pour être nommées: B. alsacharovi, B. borderinnensis, B. deltaensis, B. ibexensis et B. loganensis (l'espèce type). Toutes les espèces ont été observées dans la Formation de Fillmore de l'ouest de l'Utah, et B. alsacharovi et B. loganensis ont également été observées dans la Formation de Garden City du sud-est de l'Idaho. Ces deux unités témoignent d'un dépôt en milieux infratidaux peu profonds au-dessus de la limite d'action des vagues de tempête. Bearriverops est caractérisé plus particulièrement par une série d'apomorphies pygidiales apparemment associées à un enroulement spiralé. Ses proches parents comprennent un important groupe d'espèces skullrockiennes et stairsiennes, non décrites en bonne partie, présentant des pygidiums épineux plus classiques. Ensemble, ces taxons sont attribués aux Diméropygidés, un nom considéré comme synonyme senior de Toernquistiidé. L'analyse de la parcimonie cladistique de Bearriverops indique que et B. borderinnensissont des taxons frères et que B. loganensis, B. deltaensis et B. ibexensis, une espèce plésiomorphique, sont des taxons frères successifs de ce clade.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles