Order Information is Used to Guide Recall of Long Lists: Further Evidence for the Item-Order Account

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Differences in memory for item order have been used to explain the absence of between-subjects (i.e., pure-list) effects in free recall for several encoding techniques, including the production effect, the finding that reading aloud benefits memory compared with reading silently. Notably, however, evidence in support of the item-order account (Nairne, Riegler, & Serra, 1991) has derived primarily from short-list paradigms. We provide novel evidence that the item-order account also applies when recalling long lists. In Experiment 1, participants studied and then free recalled 3 different long lists of words: pure aloud, pure silent, and mixed (half aloud, half silent). A Bayesian analysis supported a null pure-list production effect, and subsequent order analyses were largely consistent with the item-order account. These findings indicate that order information is retained in long-term memory and is useful in guiding subsequent free recall. In Experiment 2, a distractor task was inserted between the study and test phases, ensuring that only long-term memory processes were involved in recall: The pattern of results remained consistent with the item-order account. Order information can be retained in long-term memory for long lists, and is useful in guiding subsequent free recall, extending the domain of the item-order account.

Les différences au niveau de la mémoire quant à lordre des items ont été utilisées pour expliquer l’absence d’effets entre sujets (c’est-à-dire présentés en liste pure) en rappel libre pour plusieurs techniques de codage, y compris l’effet de production, la conclusion suggérant que la lecture à voix haute favoriserait la mémorisation comparativement à la lecture silencieuse. Il est à noter, toutefois, que les éléments qui étayent ce postulat de l’ordre des items (Nairne, Riegler, & Serra, 1991) sont principalement dérivés de paradigmes de listes courtes. Nous présentons de nouvelles preuves suggérant que le postulat de l’ordre des items s’applique également lors du rappel de longues listes. Dans l’expérience 1, les participants ont étudié puis effectué un rappel libre de trois différentes longues listes de mots : exclusivement à voix haute, exclusivement silencieusement, puis un mélange des deux (la moitié lus à haute voix, la moitié lus silencieusement). Une analyse bayésienne n’a pas démontré d’effet de production en lien avec les items présentés en liste pure, et les analyses subséquentes de l’ordre des items étaient en grande partie conformes avec le postulat de l’ordre des items. Ces résultats indiquent que l’information relative à l’ordre est conservée dans la mémoire à long terme et est utile dans le guidage de rappel libre subséquent. Dans l’expérience 2, une tâche de distraction est insérée entre les phases d’étude et d’essai, faisant en sorte que seuls les processus de mémoire à long terme sont impliqués dans le rappel : les résultats sont restés conformes avec le postulat de l’ordre des items. Les informations de commande peuvent être conservées dans la mémoire à long terme pour les longues listes et sont utiles dans le guidage de rappels libres subséquents, élargissant ainsi l’étendue du postulat de l’ordre des items.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles