A Preliminary Investigation Into the Neural Basis of the Production Effect

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Items that are produced (e.g., read aloud) during encoding typically are better remembered than items that are not produced (e.g., read silently). This “production effect” has been explained by distinctiveness: Produced items have more distinct features than nonproduced items, leading to enhanced retrieval. The goal of the current study was to use electroencephalography (EEG) to examine the neural basis of the production effect. During study, participants were presented with words that they were required to read silently, read aloud, or sing while EEG data were recorded. Subsequent memory performance was tested using a yes/no recognition test. Analysis focused on the event-related brain potentials (ERPs) evoked by the encoding instruction cue for each instruction condition. Our data revealed enhanced memory performance for produced items and a greater P300 ERP amplitude for instructions to sing or read aloud compared with instructions to read silently. Our results demonstrate that the amplitude of the P300 is modulated by at least 1 aspect of production, vocalization (singing/reading aloud relative to reading silently), and are consistent with the distinctiveness account of the production effect. The ERP methodology is a viable tool for investigating the production effect.

Les items qui sont produits (p. ex., lus à haute voix) pendant l’encodage sont généralement mieux retenus que les items qui ne sont pas produits (p. ex., lus silencieusement). L’« effet de production » s’explique par son caractère distinctif : les items produits ont des caractéristiques plus distinctes que les items non-produits ayant pour effet d’améliorer la récupération. L’objectif de la présente étude consistait à utiliser l’électroencéphalographie (EEG) pour examiner la base neurologique de l’effet de production. Au cours de l’étude, on a présenté aux participants des mots qu’ils étaient tenus de lire silencieusement, lire à voix haute, ou chanter pendant que les données de l’EEG étaient enregistrées. Les performances de mémoire subséquentes ont été testées à l’aide d’un test de reconnaissance oui/non. L’analyse a principalement porté sur le potentiel cérébral lié à l’événement évoqué par la consigne d’instruction d’encodage pour chaque condition d’instruction. Nos données indiquent une hausse de la performance de mémoire pour les items produits et une amplitude d’ERP P300 accrue en ce qui a trait aux instructions de chant ou de lecture à voix haute par rapport aux instructions de lecture silencieuse. Nos résultats démontrent que l’amplitude du P300 est modulée par au moins un aspect de production, de vocalisation (chant/lecture à haute voix par rapport à la lecture silencieuse), et sont compatibles avec le postulat du caractère distinctif de l’effet de production. La méthodologie ERP est un outil viable pour investiguer l’effet de production.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles