Adapting to Change: The Role of the Right Hemisphere in Mental Model Building and Updating

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

We recently proposed that the right hemisphere plays a crucial role in the processes underlying mental model building and updating. Here, we review the evidence we and others have garnered to support this novel account of right hemisphere function. We begin by presenting evidence from patient work that suggests a critical role for the right hemisphere in the ability to learn from the statistics in the environment (model building) and adapt to environmental change (model updating). We then provide a review of neuroimaging research that highlights a network of brain regions involved in mental model updating. Next, we outline specific roles for particular regions within the network such that the anterior insula is purported to maintain the current model of the environment, the medial prefrontal cortex determines when to explore new or alternative models, and the inferior parietal lobule represents salient and surprising information with respect to the current model. We conclude by proposing some future directions that address some of the outstanding questions in the field of mental model building and updating.

Nous avons récemment proposé que l’hémisphère droit joue un rôle déterminant dans les procédés appuyant la création et la mise à jour de modèles mentaux. Dans cet article, nous examinons les preuves que nous-mêmes et d’autres ont amassé pour appuyer ce rapport novateur de la fonction de l’hémisphère droit. Nous présentons d’abord des preuves qui laissent entrevoir un rôle déterminant de l’hémisphère droit dans la capacité à apprendre au moyen de données dans l’environnement (création d’un modèle) et à s’adapter aux changements dans l’environnement (mise à jour d’un modèle). Nous fournissons ensuite une revue de la recherche en neuroimagerie qui met en relief un réseau de parties du cerveau participant à l’actualisation du modèle mental. Ensuite, nous définissons les rôles précis des diverses parties du réseau; ainsi, le cortex insulaire antérieur participerait au maintien du modèle actuel de l’environnement, le cortex préfrontal interne déterminerait le moment d’explorer un nouveau ou un autre modèle, et le lobe pariétal inférieur représenterait l’information saillante et étonnante sur le modèle actuel. L’article se termine sur des orientations possibles des recherches pour répondre aux questions qui demeurent au sujet de la création et de la mise à jour de modèles mentaux.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles