Competitive Retrieval Is Not a Prerequisite for Forgetting in the Retrieval Practice Paradigm

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Retrieving information from memory can lead to forgetting of other, related information. The inhibition account of this retrieval-induced forgetting effect predicts that this form of forgetting occurs when competition arises between the practiced information and the related information, leading to inhibition of the related information. In the standard retrieval practice paradigm, a retrieval practice task is used in which participants retrieve the items based on a category-plus-stem cue (e.g., FRUIT-or___). In the current experiment, participants instead generated the target based on a cue in which the first 2 letters of the target were transposed (e.g., FRUIT-roange). This noncompetitive task also induced forgetting of unpracticed items from practiced categories. This finding is inconsistent with the inhibition account, which asserts that the forgetting effect depends on competitive retrieval. We argue that interference-based accounts of forgetting and the context-based account of retrieval-induced forgetting can account for this result.

La récupération d’information dans la mémoire peut mener à l’oubli d’autres renseignements connexes. Le constat d’oubli induit par la récupération sous-tend qu’en présence de concurrence entre l’information exercée et l’information connexe, il y a inhibition de l’information connexe. Dans le paradigme standard d’exercice de récupération, dans le cadre d’une tâche de récupération, on demande aux participants de récupérer des éléments selon un indice de type catégorie+racine (par ex., FRUIT-or____). Dans la présente expérience, les participants devaient produire le mot cible au moyen d’un indice dont les deux premières lettres avaient été inversées (par ex., FRUIT-roange). Cette tâche sans compétition a aussi induit l’oubli d’éléments non exercés parmi les catégories exercées. Ce résultat va à l’encontre du constat d’inhibition, lequel affirme que l’oubli est attribuable à l’effet de compétition pendant la récupération. Nous avançons que les cas d’oubli induit par l’interférence et les cas d’oubli induit par la récupération fondés sur le contexte peuvent expliquer ce résultat.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles