Regimes and stock-recruitment relationships in Japanese sardine (Sardinops melanostictus), 1951-1995

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

We used reproductive success, rather than abundance or catch, to identify regimes because reproductive success responds faster to environmental changes. Peak abundance of Japanese sardine during 1951–1995 was about 1000 times higher than minimum abundance. A regime shift occurred in the early 1970s when carrying capacity (measured using spawner-recruit models) increased by about 75 times. We hypothesize that this was due to large-scale changes in the Kuroshio and Oyashio Current systems. Long-term environmental variation (regimes), interannual variability in recruitment success, and density-dependent recruitment and growth rates affected dynamics of Japanese sardine. We hypothesize that density-dependent effects on recruitment of Sardinops spp. are common but usually obscured in short data sets by environmental variability and measurement error. Virtual population analysis and forward-simulation modeling approaches gave similar biomass and recruitment estimates. The relationship between sardine biomass and catch per unit search time was nonlinear. Mass-at-age and biomass were correlated, and it may be possible to use mass-at-age as an abundance index. Current abundance is low, and we believe that the environment has shifted to a regime that is unfavorable for Japanese sardine.

Nous avons retenu le succès de la reproduction, de préférence à l'abondance ou aux captures, pour déterminer les régimes, du fait que ce paramètre réagit plus vite aux changements environnementaux. L'abondance maximale de pilchard du Japon entre 1951 et 1995 était environ mille fois supérieure à l'abondance minimale. Un changement de régime s'est produit au début des années 1970, quand la capacité de port (mesurée à l'aide de modèles géniteurs-recrues) a été multipliée environ 75 fois, ce qui nous semble dû à des changements à grande échelle survenus dans les systèmes du Kuroshio et de l'Oyashio. Les variations environnementales à long terme (régimes), la variabilité interannuelle du succès du recrutement et les taux de recrutement et de croissance dépendants de la densité ont affecté la dynamique du pilchard du Japon. Nous posons que les effets dépendants de la densité qui se manifestent dans le recrutement de Sardinops spp. sont courants mais généralement masqués dans les séries courtes de données par la variabilité environnementale et l'erreur de mesure. L'analyse de la population virtuelle et la modélisation par simulation prospective donnaient des estimations semblables de la biomasse et du recrutement. La relation entre la biomasse de pilchard et l'indice CPUE (captures selon le temps de recherche) n'était pas linéaire. La masse selon l'âge et la biomasse étaient corrélées, et il est possible de se servir de la masse selon l'âge comme indice de l'abondance. À l'heure actuelle, l'abondance est faible, et nous pensons que l'environnement est entré dans un régime qui est défavorable au pilchard du Japon.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles