Courage and the management of developing fisheries

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Devising a fishery management plan can be intimidating because of the diversity of issues, incomplete information, and criticism from many quarters. Here, fishery managers and scientists are encouraged to anticipate problems and to set an agenda for solving them. A guide to problems presented by developing fisheries and the order to address them are organized into four phases. In Phase I, fishers are given the opportunity to demonstrate commercial viability with a minimum of interference. In Phase II, the extent of the resource is mapped, gear-related regulations are developed, and fishers begin assuming responsibility for management decisions. In Phase III, basic biological studies are carried out, long-term management targets are set, and monitoring and regulation to achieve the targets are put into place. The fishing-down period should be extended until the long-term management plan is in place. This avoids having to pay for overfishing by underfishing. The challenge of Phase IV is staying the course laid out.

L'élaboration d'un plan de gestion des pêches peut s'avérer difficile en raison de la diversité des problèmes, du manque de données et des critiques des divers intéressés. Dans le présent article, on encourage les gestionnaires et les scientifiques à anticiper les problèmes et à établir une stratégie pour leur résolution. On présente un plan en quatre étapes pour faire face de façon ordonnée aux problèmes que posent les pêches en développement. À la première étape, on demande aux pêcheurs de démontrer la viabilité commerciale de la pêche aussi librement que possible. Durant la deuxième étape, on caractérise la ressource, on élabore une réglementation concernant les types d'engins et les pêcheurs commencent à assumer certaines responsabilités relatives aux décisions de gestion. Dans la troisième étape, on réalise des études biologiques de base, on fixe des objectifs à long terme en matière de gestion et on met en place les processus de surveillance et la réglementation nécessaires pour atteindre ces objectifs. La période de fermeture de la pêche devrait s'étendre jusqu'à ce que le plan de gestion à long terme soit arrêté. Ainsi, on évitera que la surpêche appauvrisse les stocks et réduise les captures subséquentes. Dans la quatrième et dernière étape, on s'appliquera à garder le cap.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles