Growth, condition, and environmental relationships in Atlantic cod (Gadus morhua) in the northern Gulf of St. Lawrence and implications for management strategies in the Northwest Atlantic

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Northern Gulf of St. Lawrence Atlantic cod (Gadus morhua) is one of several stocks that collapsed in eastern Canada following a long period of intensive exploitation. Surplus and net production per capita became nil or negative in the mid-1980s so that any level of exploitation would have caused a decline of the stock. This was partly explained by a marked decline in growth production and is consistent with smaller sizes-at-age but also lower condition factor values during the same period. Correlations between size-at-age and temperature were not significant when corrected for autocorrelation, but slopes were always positive, suggesting higher growth rates at higher temperatures. Smaller sizes-at-age in the 1980s were not associated with changes in the fishery or increased fishing mortality, nor were they consistent with the density-dependence hypothesis. Lengths at age 8 decreased by more than 10 cm as the stock decreased 10-fold in abundance. While size-at-age and temperature covary in cod when all stocks are examined, size-temperature relationships are not as clear if the analysis is restricted to cold-water stocks, possibly because of differences in food availability. Biological production varies from year to year and among stocks and should be taken into consideration when managing fisheries in variable or extreme environments.

Comme d'autres stocks dans l'est du Canada, le stock de morue franche (Gadus morhua) du nord du Golfe du Saint-Laurent s'est effondré après une longue période de pêche intensive. La production individuelle excédentaire a chuté au milieu des années 1980 de sorte que toute exploitation ne pouvait se solder que par une production nette négative. Ceci s'explique en partie par un ralentissement de la croissance et n'est pas étranger au fait que la taille à l'âge et l'indice de condition ont chuté pendant cette période. Les corrélations entre la taille à l'âge et la température du Golfe du Saint-Laurent ne sont pas significatives lorsque corrigées pour l'autocorrélation, mais la pente de ces relations est toujours positive ce qui suggère que la croissance est meilleure lorsque la température augmente. La diminution des tailles à l'âge ne semble pas s'expliquer par un taux de mortalité par pêche plus élevé ni par des changements dans la sélectivité des engins de pêche. Elle ne résulte pas non plus d'une augmentation des densités puisqu'une baisse de 10 cm de la longueur à 8 ans s'est produite alors que le stock est devenu 10 fois moins abondant. La longueur à l'âge varie selon la température lorsqu'on considère l'ensemble des stocks de l'Atlantique, mais cette relation est floue lorsque l'analyse porte uniquement sur les stocks d'eau froide, dont la croissance pourrait refléter davantage des différences dans l'abondance de nourriture. Puisqu'elle varie d'année en année et d'un stock à l'autre, la production biologique est un élément à intégrer au processus de gestion si l'on veut assurer la pérennité des stocks vivant dans un environnement variable ou extrême.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles