Streams modified for drainage provide fish habitat in agricultural areas

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Open agricultural drains (ditches) provide necessary drainage for cropland and may also provide habitat supporting native fish assemblages. We tested whether warm-water drains in southwestern Ontario provide fish habitat similar to that of reference watercourses not subjected to drain maintenance. Features of fish assemblages and habitats were characterized using standardized protocols in 24 pairs of drains and reference watercourses. Drains and reference watercourses did not differ significantly in fish species richness, evenness, abundance, biomass, species composition, life stages, or nine of 13 physical habitat attributes expected to be altered by drain maintenance. These findings do not support concerns that drain maintenance has strong, lasting effects on fish assemblages and physical habitat features. Other landscape-level agricultural impacts may affect both drains and reference watercourses but were not examined in this study. We recommend that drains continue to be recognized as fish habitat under the Canadian Fisheries Act and that drain and fish habitat managers strive for logical, scientifically defensible drain maintenance practices that preserve fish biodiversity and habitat, while considering the needs of agriculture.

Les drains agricoles à ciel ouvert (fossés) permettent l'écoulement nécessaire des eaux des terres cultivées et peuvent aussi fournir un habitat pour le maintien des peuplements de poissons indigènes. Nous avons vérifié si les fossés d'eau tiède du sud-ouest de l'Ontario représentent des habitats pour les poissons qui sont semblables à ceux trouvés dans les cours d'eau témoins non soumis aux opérations de curage. Nous avons décrit les peuplements de poissons et les habitats à l'aide de protocoles courants dans 24 séries appariées de fossés et de cours d'eau témoins. Il n'y a pas de différence significative entre les fossés et les cours d'eau témoins en ce qui a trait à la richesse spécifique, l'équitabilité, l'abondance, la biomasse, la composition spécifique et les stades du cycle biologique des poissons, ainsi qu'à neuf de 13 caractéristiques physiques des habitats qu'on prévoyait devoir être modifiées par l'entretien des fossés. Ces résultats ne confirment pas les appréhensions d'après lesquelles l'entretien des fossés a des effets importants et persistants sur les peuplements de poissons et les caractéristiques physiques des habitats. Il existe d'autres impacts à l'échelle du paysage qui peuvent affecter autant les fossés que les cours d'eau témoins, mais nous n'en avons pas tenu compte dans notre étude. Nous recommandons de continuer à reconnaître les fossés comme des habitats pour les poissons dans le cadre de la loi des pêches (Loi sur les pêches du Canada); les gestionnaires responsables des fossés et de l'habitat des poissons devraient chercher des méthodes d'entretien des fossés qui soient logiques et défendables scientifiquement et qui visent à préserver la biodiversité et les habitats des poissons, tout en tenant compte des besoins particuliers de l'agriculture.[Traduit par la Rédaction]

Related Topics

    loading  Loading Related Articles