Foliar nitrogen dynamics in : response to nitrogen fertilizationLiquidambar styraciflua: response to nitrogen fertilization saplings: response to nitrogen fertilization

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The nitrogen (N) content of mature leaves and recently abscised leaves representing different crown positions of sweetgum (Liquidambar styraciflua L.) saplings was measured to (i) quantify the effects of N fertilization on seasonal distribution of foliar N, (ii) determine if N availability affected the relationship between leaf N per unit leaf area (NA) and leaf light exposure, and (iii) project the proportion of N incorporated into developing leaves that could be supplied by N reabsorbed from leaves senescing during the growing season. Fertilizer approximately doubled the foliar N pool and increased NA at all crown levels. The NA generally increased from the base to the top of the tree and acropetally along the branch. Fertilization elevated the NA for a given light exposure level and increased the slope of the NA to light relationship. Litter NA increased during the season across all plots. Fertilized trees reabsorbed more N from senescing foliage than controls. Whereas N reabsorbed from leaves falling prior to July 14 could supply only 17% of the N needed for new leaf development during that period, all of the N needed for the small amount of foliage produced after mid-July could have been obtained through retranslocation from senescing foliage.

Le contenu en azote (N) de feuilles matures et de feuilles récemment tombées provenant de différentes positions dans la cime de gaules de copalme d'Amérique (Liquidambar styraciflua L.) a été mesuré dans le but de (i) quantifier les effets de la fertilisation azotée sur la distribution saisonnière du N foliaire, (ii) déterminer si la disponibilité de N a un effet sur la relation entre le N foliaire par unité de surface foliaire (NA) et l'exposition des feuilles à la lumière et (iii) prédire la proportion de N incorporé dans les feuilles en croissance qui pourrait provenir du N réabsorbé à partir des feuilles sénescentes durant la saison de croissance. La fertilisation a approximativement doublé le réservoir de N foliaire et augmenté la valeur de NA à tous les niveaux dans la cime. La valeur de NA a généralement augmenté de la base vers le sommet de l'arbre et de façon acropète le long des branches. La fertilisation a augmenté la valeur de NA pour un niveau donné d'exposition à la lumière et augmenté la pente de la relation entre la valeur de NA et la lumière. La valeur de NA pour la litière a augmenté pendant la saison de croissance dans toutes les parcelles. Les arbres fertilisés ont réabsorbé plus de N à partir du feuillage sénescent que les arbres non fertilisés. Alors que le N réabsorbé à partir des feuilles qui tombaient avant le 14 juillet pouvait fournir seulement 17% du N nécessaire au développement des nouvelles feuilles pendant cette période, tout le N nécessaire pour la petite quantité de feuillage produit après la mi-juillet pouvait être obtenu par retranslocation à partir du feuillage sénescent.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles