First-year growth response of four Populus trichocarpa × Populus deltoides clones to fertilizer placement and level

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Fertilizer (18:40:0, N:P:K) was applied by two methods, each at different levels, following establishment of a hybrid poplar (Populus trichocarpa Torr.&Gray × Populus deltoides Bartr. ex Marsh.) plantation, containing four clones, on central Vancouver Island. Nitrogen and P were supplied at 0, 100, and 200 kg·ha−1 by banding, and at 0, 25 and 50 kg·ha−1 by placing in holes adjacent to cuttings. After one season, response to placed treatments (mean height 182 cm) was greater than to banded treatments (mean height 149 cm). The 50 kg·ha−1 placed treatment increased stem volume 4.3-fold above control, and the 200 kg·ha−1 banded treatment increased stem volume 2.4-fold above control. Uptake of N and P was about 10-fold greater per kilogram of fertilizer nutrient for placed than banded treatments. Fertilizer increased leaf N concentration, but concentrations of most other nutrients declined despite increased uptake. Significant increases in stem volume occurred when leaf N concentration was about 29 g·kg−1 in clone 1, but 23–25 g·kg−1 in the other clones. Clone 2 tolerated foliage P concentrations below 1.4 g·kg−1 at the greatest growth rates. Stem volume was positively correlated with soil total N% and organic C% in the 16–30 cm horizon.

Un fertilisant (18–40–0, N: P: K) a été appliqué selon deux méthodes, chacune à différents niveaux, suite à l'établissement d'une plantation de peuplier hybride (Populus trichocarpa Torr.&Gray × P. deltoides Bartr. ex Marsh.), constituée de quatre clones, au centre de l'île de Vancouver. L'azote et P ont été appliqués aux taux de 0, 100 et 200 kg·ha−1 en bandes et aux taux de 0, 25 et 50 kg·ha−1 (traitement localisé) dans des trous adjacents aux boutures. Après une saison, la réponse au traitement localisé (hauteur moyenne de 182 cm) était plus grande que celle aux traitements en bandes (hauteur moyenne de 149 cm). Le traitement localisé de 50 kg·ha−1 a augmenté le volume de la tige de 4,3 fois par rapport au témoin et le traitement en bandes de 200 kg·ha−1 a augmenté le volume de 2,4 fois par rapport au témoin. Le prélèvement de N et P par kilogramme de nutriments ajoutés a été environ 10 fois plus élevé pour le traitement localisé comparativement au traitement en bandes. La fertilisation a augmenté la concentration de N foliaire, mais la concentration de la majorité des autres nutriments a diminué en dépit d'un accroissement du prélèvement. Des augmentations significatives du volume de la tige sont survenues quand la concentration de N était d'environ 29 g·kg−1 dans le clone 1, et de 23–25 g·kg−1 dans les autres clones. Le clone 2 a toléré des concentrations de P foliaire inférieures à 1,4 g·kg−1 aux plus forts taux de croissance. Le volume de la tige était positivement corrélé avec les pourcentages de N et C organique totaux du sol dans l'horizon de 16–30 cm de profondeur.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles