Applying voting theory in participatory decision support for sustainable timber harvesting

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Several multi-criteria decision support methods have been introduced to sustainable management of natural resources, but different methods suit different planning situations. One way to support decision-making is to apply voting theory. In this study, a multi-criteria decision-support method based on voting theory, called multicriteria approval (MA), is applied to wood supply chain management in a forest area owned by the state of Finland. The area is called Leikko and is located in the rural municipality of Pieksämäki. MA seems to have some promising features in relation to participatory decision support. The most essential advantages are its ease and comprehensibility. MA is also able to deal with ordinal and imprecise information. Since the method does not demand much preference information from interest groups, the inquiries may be conducted using the Internet. In the case study, nine timber-harvesting alternatives were devised for the forest area. The study involved seven interest groups, whose representatives defined seven criteria by which the alternatives were compared. The purpose was to find a consensus or compromise solution for a practical harvesting schedule. Two different versions of MA were tested and compared from the participatory decision-support aspect. Usability and ease of method, the comprehensibility of the inquiries, and the congruence of the results were examined.

Plusieurs méthodes multicritères d'aide à la décision ont été employées en gestion durable des ressources naturelles, mais chaque méthode convient à un cadre particulier de planification. Une des façons de renforcer les processus décisionnels consiste à utiliser la théorie du scrutin. Dans cette étude, nous avons appliqué une méthode multicritère d'aide à la décision fondée sur la théorie du scrutin au système de gestion de la chaîne d'approvisionnement caractérisant une forêt publique de Finlande. Cette méthode est appelée approbation multicritère (AM). La zone d'étude se nomme Leikko et elle est située dans la municipalité rurale de Pieksämäki. L'AM semble comporter des caractéristiques prometteuses pour une gestion participative. Cette méthode a des avantages-clés: elle est facile à comprendre et à utiliser. L'AM est aussi capable de prendre en compte de l'information imprécise et ordinale. Comme la méthode n'exige pas beaucoup d'informations sur les préférences des groupes d'intérêt, les requêtes aux participants peuvent être effectuées par Internet. Dans notre étude de cas, neuf options de récolte ont été envisagées sur le territoire forestier. L'étude impliquait sept groupes d'intérêt dont les représentants ont arrêté sept critères permettant de comparer les options de récolte. Notre but était de trouver une solution pratique à la programmation des coupes par voie de consensus ou de compromis. Deux variantes d'AM ont été testées et comparées sous l'angle de la gestion participative. La simplicité et la facilité d'utilisation de la méthode, tout comme l'intelligibilité des requêtes et la congruence des résultats ont été examinées.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles