Response of trembling aspen to partial cutting and subsequent forest tent caterpillar defoliation in a boreal mixedwood stand in northeastern Ontario, Canada

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The growth response and mortality of trembling aspen (Populus tremuloides Michx.) were monitored 1, 3, 5, and 11 years after partially harvesting an aspen-dominated mature mixedwood stand in northeastern Ontario. Both diameter and height of aspen trees responded positively to harvesting. However, 3 years after harvest, the growth rates of residual aspen were severely suppressed by 3 years of moderate to severe defoliation by forest tent caterpillar (Malacosoma disstria Hbn.). The diameter growth of surviving trees almost recovered, but due to continuous crown dieback in the 6 years after defoliation ceased, height growth did not. Over the 11 years after harvest, 70% of residual aspen died, with 80% of that mortality occurring in the 6 years after defoliation. Trees in the lower canopy and in the partial cut had higher mortality rates than those in the upper canopy and in the uncut control. Increased mortality at the individual tree level was generally associated with greater foliage loss. Aspen growth and mortality were associated with defoliation levels, particularly for trees in partial cut treatments. Partial cutting and crown class strongly influenced the response of aspen trees to insect defoliation and should be considered when selecting residual trees during harvesting.

La réaction en croissance et la mortalité du peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.) ont été mesurées 1, 3, 5 et 11 ans après une coupe partielle dans un peuplement mixte dominé par le peuplier faux-tremble dans le nord-est de l'Ontario. Tant le diamètre que la hauteur des tiges de peuplier faux-tremble ont réagi positivement à la coupe. Cependant, 3 ans après la coupe, le taux de croissance des peupliers faux-tremble résiduels a été sévèrement réduit à la suite de 3 années de défoliation modérée à sévère causée par la livrée des forêts (Malacosoma disstria Hbn.). La croissance en diamètre des arbres qui ont survécu s'est presque rétablie, mais pas la croissance en hauteur à cause du dépérissement continu de la cime durant les 6 années qui ont suivi la fin de la défoliation. Au cours des 11 années qui ont suivi la coupe, 70 % des peupliers faux-tremble sont morts et 80 % de la mortalité est survenue au cours des 6 années qui ont suivi la fin de la défoliation. Le taux de mortalité était plus élevé en sous-étage et dans la coupe partielle que dans l'étage dominant et la parcelle témoin non coupée. Sur une base individuelle, un taux de mortalité plus élevé était généralement associé à une perte de feuillage plus importante. La croissance et la mortalité du peuplier faux-tremble étaient associées à l'intensité de la défoliation, particulièrement chez les arbres dans la coupe partielle. La coupe partielle et la classe de cime ont fortement influencé la réaction des tiges de peuplier faux-tremble à la défoliation par les insectes et devraient être prises en compte dans le choix des arbres résiduels lors de la coupe.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles