Light interception and canopy radiation balance of staghorn sumac (Rhus typhina)

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

We measured interaction of photosynthetically active radiation (PAR) at a staghorn sumac (Rhus typhina L.) canopy near Peterborough, Ontario, during summer 2006. Measurements included above-canopy and below-canopy incoming and reflected PAR fluxes and leaf area index (LAI). The ratio of down-welling PAR below the canopy to the flux incident at the top of the canopy () and proportion of incident PAR absorbed by the canopy (fPAR), were calculated. While the canopy was leafless, the sumac stems absorb 10%–20% of incident PAR. LAI increased rapidly during the month of June, and correspondingly decreased rapidly while fPAR increased rapidly. Mean values of and fPAR at maximum LAI were 0.38±0.09 (SD) and 0.60 ±0.04, respectively. Neither variable showed a relationship with solar zenith angle. We present a simple idealized model of PAR interaction with sumac. Although only one stand was studied, we hypothesize that these results may be more widely applicable to other mature sumac stands.

Nous avons mesuré les interactions entre le rayonnement photosynthétiquement actif (RPA) et une canopée de sumac vinaigrier (Rhus typhina L.) près de Peterborough, en Ontario, pendant l'été 2006. Les mesures incluaient les flux de RPA incident et réfléchi au-dessus et au-dessous de la canopée de même que l'indice de surface foliaire (LAI). Nous avons calculé le rapport entre la pénétration de RPA sous la canopée et le RPA incident au-dessus de la canopée () et la proportion de RPA incident absorbé par la canopée (fRPA). En l'absence de feuilles dans la canopée, les tiges de sumac vinaigrier absorbent de 10 à 20% du RPA incident. La valeur de LAI a augmenté rapidement pendant le mois de juin et, conséquemment, a diminué rapidement alors que le fRPA a augmenté rapidement. Lorsque la valeur de LAI était maximale, les valeurs moyennes de et de fRPA étaient respectivement de 0,38±0,09 (écart-type) et 0,60±0,04. Aucune de ces deux variables n'était reliée à l'angle zénithal du soleil. Nous présentons un modèle idéalisé simple de l'interaction du RPA avec le sumac vinaigrier. Même si un seul peuplement a été étudié, nous posons l'hypothèse que ces résultats peuvent être applicables à d'autres peuplements matures de sumac vinaigrier.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles