Intracellular calcium stores modulation in lymph vessels depends on wall stretch

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

We studied the effect of intracellular calcium stores modulation on the ability of lymph vessels to propel fluid in a preparation of actively contracting isolated bovine mesenteric lymph vessels. Vessels were cannulated at each end, placed in a temperature-controlled organ bath, and circulated with oxygenated Krebs solution. Vessel wall tension (transmural pressure) was changed by raising the height of the fluid-filled reservoir and outflow catheters appropriately. When transmural pressure was set and maintained at 6 cmH2O (1 cmH2O = 98.1 Pa), caffeine (10−3 M), ryanodine (10−7 M), and cyclopiazonic acid (CPA; 7 × 10−6 M) inhibited lymphatic pumping. We also studied the effect of these agents on the relationship between lymph pump activity and transmural pressure, a relationship normally described by a bell-shaped curve. When transmural pressure was increased at 5-min intervals, the magnitude of inhibition by caffeine (10−3 M) and CPA (7 × 10−6 M) was greater than when transmural pressure was held constant. Ryanodine, on the other hand, had no effect on lymphatic contractility when transmural pressure was manipulated. The ryanodine results suggest the existence of an interaction between vessel wall stretch and intracellular calcium stores modulation that is not seen with caffeine or CPA.

Nous avons examiné l'effet de la modulation des réserves de calcium intracellulaire sur la capacité des vaisseaux lymphatiques de produire un écoulement dans une préparation de vaisseaux lymphatiques mésentériques en contraction, isolés de bovins. Une canule a été insérée à chaque extrémité des vaisseaux, et ces derniers ont été placés dans un bain d'organes à température contrôlée et oxygénés avec une solution de Krebs. La tension de la paroi vasculaire (pression transmurale) a été modifiée en élevant le réservoir et le cathéter. À une tension transmurale de 6 cmH2O (1 cmH2O = 98,1 Pa), la caféine (10−3 M), la ryanodine (10−7 M) et l'acide cyclopiazonique (CPA, 7 × 10−6 M) ont inhibé le pompage lymphatique. Nous avons aussi examiné les effets de ces agents sur la relation entre l'activité de la pompe lymphatique et la pression transmurale, une relation normalement décrite par une courbe en cloche. L'amplitude de l'inhibition par la caféine (10−3 M) et du CPA (7 × 10−6 M) a été plus grande lorsque la pression transmurale a été augmentée à intervalles de 5 min que lorsqu'elle a été maintenue constante. La ryanodine n'a pas eu d'effet sur la contractilité lymphatique lorsque la pression transmurale a été modifiée. Les résultats obtenus avec la ryanodine suggèrent l'existence d'une interaction entre l'étirement de la paroi vasculaire et la modulation des réserves de calcium intracellulaire, interaction qui n'est pas observée avec la caféine ou le CPA.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles