Effect of pregnancy and steroid hormones on plasma adrenomedullin levels in the rat

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Pregnancy is characterized by volumeexpansion and vasodilation. We investigated whether thehypotensive peptide adrenomedullin (ADM) might be a significantfactor in the cardiovascular adaptation to pregnancy. Rats wereprepared with indwelling cannulae. Plasma ADM levels weremeasured by RIA before mating, at 7, 14, and 21 days ofpregnancy, and at 7 days postpartum. We also investigated theeffects on plasma ADM levels of administering estrogen, progesterone, and the metabolite of progesterone3-OH-5-pregnan-20-one(3-OH-DHP); this last steroid has been implicated inaltering reflex control of blood pressure and volume duringpregnancy. Plasma ADM levels increased progressively duringpregnancy from 123 ± 27 pg/mL in virgin animals to 404 ± 50 pg/mLat 21 days of pregnancy. The levels returned to pre-pregnancyvalues postpartum.3-OH-DHP caused a significant rise in plasma ADM levels, whereas neither estrogen nor progesterone had any effect. Wesuggest that ADM may be an important contributing factor to thevasodilatation associated with normal pregnancy. Activemetabolites of progesterone, rather than progesterone itself, maybe at least partially responsible for stimulating the release ofADM.

La gestation estcaractérisée par un accroissement du volume et la vasodilatation. Nous avons étudié si l'adrénomédulline (ADM) peptide hypotensivepouvait représenter un facteur significatif dans l'adaptationcardiovasculaire lors de la gestation. Une canule à demeure a étéimplantée sur les rates. Les niveaux d'ADM dans le plasma ont étémesurés par radio immuno essai (RIA) avant l'accouplement et à 7,14 et 21 jours de la gestation ainsi qu'après 7 jours dupostpartum. Nous avons aussi étudié les effets sur les niveauxd'ADM dans le plasma de l'administration de l'oestrogène, duprogestérone et du métabolite du progestérone3-OH-5-prégnan-20-one (3-OH-DHP); il a été déterminé que cedernier stéroïde modifiait le réflexe de contrôle de la tensionartérielle et du volume pendant la gestation. Les niveaux d'ADMdans le plasma ont augmenté progressivement pendant la gestationde 123 ± 27 pg/mL dans les animaux vierges de 404 ±50 pg/mL à 21 jours de gestation. Les niveaux sont revenusaux valeurs postpartum avant la gestation. Le 3-OH-DHP a entraînéune montée significative des niveaux d'ADM dans le plasma, tandisque ni l'oestrogène non plus que le progestérone n'ont eud'effet. Nous suggérons que l'ADM pourrait être un facteurcontributif à la vasodilatation associée à une gestation normale. Les métabolites actifs du progestérone, plutôt que leprogestérone proprement dit, pourraient être à l'origine, dumoins en partie, de la stimulation de la libération d'ADM.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles