Long-duration freewheel running and submandibular lymphocyte response to forced exercise in older mice

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Submandibular lymph nodes (SLN) are crucial for immune surveillance of the anterior ocular chamber and upper respiratory tract; little is known about how training and exercise affect SLN lymphocytes. The intent of this study was to describe the impact of long term freewheel running followed by acute strenuous exercise on SLN lymphocytes in mice. Female C57BL/6 mice were assigned to running wheels or remained sedentary for 8 months, and further randomized to treadmill exercise and sacrifice immediately, treadmill exercise and sacrifice 24 h after exercise cessation, or no treadmill exposure. SLN lymphocytes were isolated and analyzed for CD3, CD4, CD8, and CD19 cell surface markers, phosphatidylserine externalization as a marker of apoptosis, and intracellular glutathione as a marker of oxidative stress. Compared with running wheel mice, older sedentary mice had a lower percent of T cells and higher percent of B cells (p < 0.05). Although intracellular glutathione did not differ between groups, running mice had a lower percent of Annexin V+ SLN lymphocytes 24 h after treadmill exercise. Further research will be needed to determine if voluntary exercise translates into improved anterior ocular and upper respiratory tract health.

Les ganglions lymphatiques sous-maxillaires (NLS) sont essentiels pour la surveillance immunitaire de la chambre antérieure de l’oeil ainsi que des voies respiratoires supérieures; on connaît peu cependant l’effet de l’entraînement et de l’exercice sur les NLS. La présente étude a eu pour objectif de décrire l’impact d’une course prolongée en accès libre dans une roue d’activité suivie d’un exercice intense aigu sur les lymphocytes des NLS de souris. Des souris femelles C57BL/6 ont été assignées à des roues d’activité (RA) ou sont demeurées sédentaires (NRA) pendant 8 mois, pour ensuite être réparties aléatoirement dans une épreuve sur tapis roulant et sacrifiées immédiatement (EX+Imm), dans une épreuve sur tapis roulant et sacrifiées 24 h après la fin de l’épreuve (EX+24 h), ou dans aucune épreuve sur tapis roulant (NonEX). Nous avons isolé les lymphocytes des NLS et analysé les marqueurs de surface des cellules CD3, CD4, CD8 et CD19, l’externalisation de la phosphatidylsérine comme marqueur d’apoptose et le glutathion intracellulaire comme marqueur de stress oxydatif. Les souris NonEX NRA âgées ont eu un% plus faible de cellules T et un% plus élevé de cellules B (p < 0,05) que les souris RA. Bien que le glutathion intracellulaire des groupes aient été similaires, les souris RA ont eu un% plus faible de lymphocytes marqués à l’annexine V+ 24 h après l’épreuve sur tapis roulant. D’autres études seront nécessaires pour déterminer si l’exercice volontaire améliore la santé des voies respiratoires supérieures et de la chambre antérieure de l’oeil.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles