Role of endogenous nitric oxide synthase inhibitor in gastric mucosal injury

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

To explore the role of the endogenous nitric oxide synthase (NOS) inhibitor asymmetric dimethylarginine (ADMA) in gastric mucosal injury, 3 models of gastric mucosal injury induced by ethanol, indomethacin, or cold stress were used in rats. The cultured human gastric mucosal epithelial cell line GES-1 infected by Helicobacter pylori (Hp) was selected to mimic human gastric mucosal injury. Gastric mucosal ulcer index (UI), levels of ADMA and NO, and activity of dimethylarginine dimethylaminohydrolase (DDAH) were determined in the mucosal injury models; in Hp-infected or ADMA-treated GES-1 cells, levels of ADMA, NO, and TNF-α and activity of DDAH were measured. The results showed that UI and levels of ADMA were markedly increased and accompanied by significantly decreased DDAH activity in the mucosal injury models. Incubation of GES-1 cells with Hp increased levels of TNF-α and ADMA and decreased activity of DDAH. Administration of ADMA also increased levels of TNF-α. The results suggest that ADMA plays an important role in facilitating gastric mucosal injury, an effect which is associated with inhibiting NO synthesis and inducing inflammatory reaction.

On a examiné le rôle de la diméthylarginine asymétrique (ADMA), inhibiteur endogène de la monoxyde d'azote synthase, dans la lésion de la muqueuse gastrique, en utilisant trois modèles de lésion induite par l'éthanol, l'indométhacine ou le stress thermique, et choisi les cellules épithéliales (GES-1) de la muqueuse gastrique humaine, infectées par Helicobacter pilory (Hp) pour reproduire la lésion de la muqueuse gastrique humaine. On a déterminé l'indice d'ulcère (IU), les taux d'ADMA et de NO, ainsi que l'activité de la diméthylarginine diméthylaminohydrolase (DDAH) dans les modèles de lésion de la muqueuse, et mesuré les taux d'ADMA, de NO et de TNF-α, ainsi que l'activité de la DDAH dans les cellules GES-1 infectées par Hp ou traitées par l'ADMA. Les résultats ont montré que l'IU et les taux D'ADMA ont augmenté de façon marquée et que l'activité de la DDAH a diminué de façon significative. L'incubation des cellules GES-1 avec Hp a nettement augmenté les taux de TNF-α et d'ADMA et diminué l'activité de la DDAH; l'administration d'ADMA a augmenté de façon marquée les taux de TNF-α. Les résultats donnent à penser que l'ADMA joue un rôle important en facilitant la lésion de la muqueuse gastrique, un effet qui est associé à l'inhibition de la synthèse du NO et à l'induction de la réaction inflammatoire.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles