Nonselective ETA/ETB-receptor blockade increases systemic blood pressure of Bio 14.6 cardiomyopathic hamsters

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

To examine the role of endothelin ETA and ETB receptors in congestive heart failure due to cardiomyopathy, the effect of chronic treatment with selective ETA- and ETB-receptor antagonists (atrasentan and A-192621, respectively), alone and in combination, was assessed on functional and biochemical parameters of 52-week-old Bio 14.6 cardiomyopathic hamsters. Compared with control animals, cardiomyopathic hamsters treated for 9 weeks with atrasentan showed no variation in MAP; however, selective ETB- and combined nonselective ETA- and ETB-receptor antagonists increased systemic blood pressure. After selective ETB-receptor blockade, plasma endothelin levels were augmented. Importantly, this increase was highly enhanced (more than 8-fold) by concomitant ETA-receptor antagonism. Furthermore, the left ventricle: body weight ratio of cardiomyopathic hamsters treated with A-192621, alone or in combination with atrasentan, was significantly increased. On the other hand, decreased left ventricular end-diastolic pressure was observed in cardiomyopathic hamsters after selective ETA- or combined nonselective ETA/ETB-receptor antagonism, while only selective ETA-receptor blockade reduced left ventricular endothelin levels. Our results suggest that, in congestive heart failure, ETB receptors are essential to limit circulating endothelin levels, which may argue for improved cardiac benefits after long-term treatment with highly selective ETA-receptor antagonists.

Pour examiner le rôle des récepteurs ETA et ETB de l'endothéline dans l'insuffisance cardiaque aiguë liée à une cardiomyopathie, on a évalué l'impact de traitements chroniques, d'une durée de 9 semaines, au moyen d'antagonistes sélectifs des récepteurs ETA (atrasentan) et ETB (A-192621), seuls ou combinés, sur les paramètres fonctionnels et biochimiques de hamsters cardiomyopathiques Bio 14,6 âgés de 52 semaines. Les hamsters cardiomyopathiques traités par atrasentan n'ont pas présenté de variation de la PAM comparativement aux animaux traités témoins. Toutefois, l'antagoniste sélectif des récepteurs ETB et les antagonistes sélectifs combinés des récepteurs ETA et ETB ont augmenté la pression artérielle systémique. Après le blocage sélectif des récepteurs ETB, les taux d'endothéline plasmatique ont augmenté. Point important, cette augmentation a été fortement accrue (de plus d'un facteur 8) par l'antagonisme concomitant des récepteurs ETA. De plus, le rapport poids ventriculaire gauche/poids corporel des hamsters cardiomyopathiques traités par A-192621, seul ou combiné avec l'atrasentan, a augmenté de manière significative. Par ailleurs, une diminution de la pression télédiastolique ventriculaire gauche a été observée chez les hamsters cardiomyopathiques après l'antagonisme sélectif des récepteurs ETA ou sélectif combiné des récepteurs ETA/ETB, alors qu'un blocage sélectif des récepteurs ETA seulement a réduit les taux d'endothéline ventriculaire gauche. Nos résultats donnent à penser que, dans l'insuffisance cardiaque congestive, les récepteurs ETB sont essentiels pour limiter les taux d'endothéline circulante, ce qui pourrait militer en faveur des effets bénéfiques d'un traitement à long terme par des d'antagonistes hautement sélectifs des récepteurs ETA.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles