Predicting body fat and body mass in moose with ultrasonography

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Lipids are the primary energy store of the body and estimation of these reserves provides an indication of nutritional status in moose (Alces alces). Estimates of total body fat enhance our understanding of reproductive potential, survival rate, energy balance, and nutritional carrying capacity. We developed predictive equations of total body fat and body mass from ultrasonographic fat measurements for application in live animals. We detected a strong linear relationship (r2 = 0.96) between ingesta-free body fat and rump fat thickness measured by ultrasonography. Rump fat thickness was measurable over a range of body fat levels (5.8-19.1%). Rump fat mass (r2 = 0.92) and kidney fat mass (r2 = 0.95) were curvilinearly related to ingesta-free body fat level. For adult females, total length and chest girth were not related to body mass. Ingesta-free body fat, however, explained 81% of the variability in body mass, and ultrasonically measured rump fat thickness predicted body mass (r2 = 0.80).

Les lipides constituent la principale source d'énergie du corps et l'estimation de ces réserves permet d'évaluer le statut nutritionnel chez l'Orignal (Alces alces). L'estimation du contenu total de graisses aboutit à une meilleure compréhension du potentiel reproducteur, de la survie, de l'équilibre énergétique et de la capacité limite du corps en éléments nutritifs. Nous avons mis au point des équations applicables à des animaux vivants et permettant d'estimer le contenu total de graisses et la masse totale à partir de mesures des graisses de la croupe obtenues par ultrasons. Nous avons constaté une forte relation linéaire (r2 = 0,96) entre les graisses corporelles à l'exclusion de celles du bol alimentaire et l'épaisseur de graisse de la croupe mesurée par ultrasons. L'épaisseur des graisses de la croupe est mesurable lorsque le contenu total de graisses se situe entre 5,8 et 19,1%. La masse des graisses de la croupe (r2 = 0,92) et la masse des graisses du rein (r2 = 0,95) sont en relation curvilinéaire avec les graisses du corps sans compter celles du bol alimentaire. Chez les femelles adultes, la longueur totale et le tour de poitrine ne sont pas reliés à la masse du corps. Cependant, les graisses, à l'exclusion de celles du bol alimentaire, expliquent 81% de la variabilité de la masse du corps et l'épaisseur des graisses de la croupe déterminée par ultrasons permet de prédire la masse corporelle totale (r2 = 0,80). [Traduit par la Rédaction]

Related Topics

    loading  Loading Related Articles