Effect of floral symmetry on flower choice and foraging behaviour of bumble bees

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Bumble bees are known to prefer symmetrical over asymmetrical flowers and bilateral over radial flower types. This study examined the basis of these preferences in three experiments with artificial flowers. The first experiment showed that flower-naive worker bees (Bombusimpatiens) displayed no innate preference for symmetrical over asymmetrical or bilateral over radial flowers in choice tests. The second experiment tested whether bees showed a learning or memory bias for symmetrical over asymmetrical rewarding flowers when foraging on arrays of either bilateral or radial flower types. There was no evidence that bees learned or remembered symmetrical rewarding flowers better than asymmetrical rewarding flowers. The percentage of visits to rewarding flowers during test runs for bees foraging on arrays with bilateral flowers was consistently greater than on arrays with radial flowers. A third experiment examined the effect of nectar-guide symmetry on flower-handling and travel times. Bees were tested on homogeneous arrays with bilateral or radial flowers of either symmetrical or asymmetrical shapes and with symmetrical, asymmetrical, or no nectar guides. Guide symmetry had no effect on flower-handling or travel times. However, bees handled symmetrical flowers about 20% faster than asymmetrical flowers and bilateral flowers about 45% faster than radial flowers; travel times of bees on arrays with bilateral flowers were about 2.5 times faster than travel times of bees foraging on arrays of radial flowers.

Les bourdons sont reconnus pour préférer les fleurs symétriques aux fleurs asymétriques et les fleurs bilatérales aux fleurs radiales. Nous avons étudié la source de ces préférences au cours de trois expériences sur des fleurs artificielles. La première expérience a démontré que, face à un choix, les ouvrières (Bombus impatiens) sans contact préalable avec des fleurs n'ont pas de préférence innée pour les fleurs symétriques plutôt qu'asymétriques, ou les fleurs bilatérales plutôt que les fleurs radiales. Dans la seconde expérience, nous avons examiné si l'apprentissage ou la mise en mémoire fait choisir aux bourdons les fleurs symétriques plutôt que les fleurs asymétriques profitables lorsqu'ils se trouvent au sein d'arrangements de fleurs bilatérales ou radiales. Rien n'a permis de démontrer que les bourdons acquièrent la connaissance ou la mémoire des fleurs symétriques profitables plus que des fleurs asymétriques profitables. Le pourcentage des visites aux fleurs profitables au cours de séries de tests s'est toujours avéré supérieur chez les bourdons visitant les arrangements de fleurs bilatérales que chez les bourdons visitant les arrangement de fleurs radiales. Au cours d'une troisième expérience, nous avons examiné les effets de la symétrie des guides au nectar sur la vitesse de manipulation des fleurs et sur la vitesse des déplacements. Les bourdons ont été mis en présence d'arrangement homogènes de fleurs bilatérales ou radiales, de forme symétrique ou asymétrique, avec guides symétriques ou asymétriques ou sans guides. La symétrie des guides n'a eu aucun effet sur la vitesse de manipulation des fleurs ou sur la vitesse des déplacements. Cependant, les bourdons ont manipulé les fleurs symétriques environ 20% plus rapidement que les fleurs asymétriques et les fleurs bilatérales environ 45% plus rapidement que les fleurs radiales; les déplacement des bourdons dans les arrangements de fleurs bilatérales ont été environ 2,5 fois plus rapides que les déplacement de bourdons visitant les arrangements de fleurs radiales. [Traduit par la Rédaction]

Related Topics

    loading  Loading Related Articles