The physiological ecology of talitrid amphipods: an update

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

A review of the major advances made in the field of the physiological ecology of talitrid amphipods (Crustacea: Amphipoda: Talitridae) over the past decade is presented. The following subjects are reviewed and their implications for the invasion of land by this group discussed: water relations, the role of exosomatic water, osmotic and ionic regulation, developmental ecophysiology, trace metals, nitrogenous excretion, gas exchange and transport, and thermal relations. It is concluded that an in-depth study of physiological “services” provided by the ventral groove is needed, and that at present, our understanding of talitrid physiological ecology is still heavily dependent on semiterrestrial species. We urgently require more studies on the physiology of palustral beachfleas and euterrestrial amphipods, particularly group IV:2 species (an evolutionarily more recent group that evolved from beachflea-type progenitors), in order to redress the current imbalance.

On trouvera ici une révision des principaux développements en écologie physiologique des amphipodes talitridés (Crustacea: Amphipoda: Talitridae) au cours de la dernière décennie. Les sujets suivants sont examinés et leur rôle possible dans l'invasion du milieu terrestre par le groupe fait l'objet d'une discussion: les relations hydriques, le rôle de l'eau exosomatique, la régulation osmotique et ionique, l'écophysiologie du développement, les métaux à l'état de traces, l'excrétion d'azote, les échanges gazeux et les relations concernant le transport et la température. Il faut conclure qu'une étude approfondie des «services» physiologiques rendus par le sillon ventral est nécessaire et qu'à l'heure actuelle notre conception de l'écologie physiologique des talitridés repose encore fortement sur l'étude d'espèces semi-terrestres. Pour être corrigé, l'équilibre précaire de nos connaissances requiert des études sur la physiologie des puces de mer palustres et des amphipodes euterrestres, particulièrement du groupe IV:2 espèces (un groupe évolutif plus récent dérivé de progéniteurs de type puce de mer).

Related Topics

    loading  Loading Related Articles