Embryo development and reproductive cycle in the snow crab, Chionoecetes opilio (Crustacea: Majidae), in the southern Gulf of St. Lawrence, Canada

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Embryonic stages and egg-incubation durations were compared between female snow crabs, Chionoecetes opilio, in captivity and from the wild. In the southern Gulf of St. Lawrence the incubation time is 24–27 months. There are two prolonged periods of embryo development: (1) stages 3 and 4 (cleavage and blastula, gastrula) last for at least 6 months between May and January following egg extrusion, and (2) stages 11 and 12 (eye-pigment formation, chromatophore formation) last for 3–4 months between October and January of the following year. Water temperature plays an important role in determining the egg-development rate. Embryo development takes 12–13.5 months (365–410 days) when females are kept at a higher temperature (1.8-3.8°C) than that of the normal habitat (-1 to +1°C). Ovigerous females usually inhabit depths of 40–100 m, which is the cold intermediate water in the southern Gulf of St. Lawrence (year-round temperature and salinity -1 to +1°C and 32–33%, respectively). However, ovigerous females are also observed at depths of 100–300 m in the Laurentian Channel, where the year-round water temperature is 3–5°C. For ovigerous females that do not migrate to the deeper, warmer waters, the duration of embryo development is 2 years, whereas females that inhabit deeper waters develop their embryos over a 1-year cycle. The reproductive potential and abundance of females with 1- and 2-year embryo-development cycles in the southern Gulf of St. Lawrence are unknown.

Les stades embryonnaires et la durée d'incubation des oeufs du Crabe des neiges, Chionoecetes opilio, sont comparés chez des femelles tenues en captivité et d'autres provenant du milieu naturel. La durée d'incubation dans le sud du Golfe du Saint-Laurent semble être d'environ 24–27 mois. Le processus de développement embryonnaire observé dans la nature est prolongé durant deux périodes: (1) les stades 3 et 4 (clivage et de blastula, gastrula) ont une durée d'au moins 6 mois entre mai et janvier après l'émission des oeufs, et (ii) les stades 11 et 12 (formation des pigments, formation des chromatophores) ont une durée de 3 à 4 mois entre octobre et janvier de l'année suivante. La température de l'eau joue un rôle très important dans le taux de développement des oeufs. Lorsque les femelles sont gardées à une température supérieure (1,8–3,8°C) à celle de l'habitat normal (-1 à +1°C), le développement embryonnaire dure de 365 à 410 jours. En général, les femelles ovigères habitent à des profondeurs de 40 à 100 m, c.-à.-d. dans la couche intermédiaire dans le sud du Golfe du Saint-Laurent (température et salinité annuelles de -1 à +1°C et de 32 à 33%, respectivement). Cependant, les femelles ovigères sont également observées à des profondeurs situées entre 100 et 300 m dans le chenal Laurentien, où la température de l'eau varie entre 3 et 5°C. Pour les femelles ovigères qui ne se déplacent pas vers des eaux plus profondes et chaudes, la durée du développement embryonnaire est vraisemblablement de 2 ans. Par contre, les embryons de femelles habitant en eau profonde, se développe probablement plus vite, ce qui résulterait en un cycle de développement embryonnaire de 1 an. Le potentiel reproducteur et l'abondance de femelles avec un cycle de développement embryonnaire de 1 an et de 2 ans dans le sud du Golfe du Saint-Laurent ne sont pas encore connus.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles