Shift in feather mite distribution during the molt of passerines: the case of barn swallows (Hirundo rustica)

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Feather mites show a high diversity of distribution patterns on the wings of birds, but we are currently unable to make precise predictions about the distribution of mites on a given bird at a given time. This is especially intriguing because factors such as air turbulence, humidity, or temperature are already recognized as shaping feather mite distribution. We hypothesize that feather mites, rather than responding to single factors, respond at the same time to different constraints when deciding where to live. To test this hypothesis, we studied the distribution of mites along the wings of barn swallows (Hirundo rustica L., 1758) in Europe before molting and in Africa during and after molt. Feather mite preferences shifted according to the stage of molt of the bird, with a pattern suggesting a clear compromise between being as close as possible to the non-molting distribution while avoiding the molt of the occupied feather and the early stages of growth of new feathers. Thus, we suggest that interacting factors, rather than single variables, must be studied to further advance the understanding of the distribution of feather mites on the wings of birds.

Les acariens des plumes présentent une grande diversité de patrons de répartition sur les ailes des oiseaux; il est, cependant, impossible à l'heure actuelle de faire des prédictions précises sur la répartition des acariens sur un oiseau particulier à un moment donné. Ce fait est assez intrigant puisqu'il est déjà reconnu que des facteurs tels que la turbulence de l'air, l'humidité et la température sont responsables de la répartition des acariens des plumes. Nous émettons l'hypothèse selon laquelle les acariens des plumes, plutôt que de réagir à des facteurs individuels, répondent simultanément à plusieurs contraintes différentes lorsqu'ils décident où se loger. Afin de tester cette hypothèse, nous avons étudié la répartition des acariens sur les ailes de l'hirondelle rustique (Hirundo rustica L., 1758) en Europe avant la mue et en Afrique pendant et après la mue. Les préférences des acariens des plumes changent en fonction du stade de la mue de l'oiseau selon un patron qui indique un net compromis entre la conformité la plus grande que possible avec la répartition hors de la période de mue, tout en évitant la mue de la plume habitée et les premiers stades de la croissance des nouvelles plumes. Ainsi, nous pensons qu'il faut étudier des facteurs en interaction plutôt que des variables isolées pour mieux comprendre la répartition des acariens des plumes sur les ailes des oiseaux.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles