Electrolytic treatment of azo dyes containing o,o′-dihydroxyazo complexation sites

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The impact of structure on decolorization rate was studied for two azo dyes containing the o, o′-dihydroxyazo complexation site, Direct Red 83 and Acid Alizarin Violet N. Both dyes were investigated with and without complexed copper; the methoxylated pre-cursor of Direct Red 83 was also investigated. The dye solutions were electrolytically treated and sample conductivity, pH, and temperature were measured before and after each 60-min run. The UV–VIS absorbance spectra of samples were measured at 10 min intervals with and without quenching of chlorine residuals with sodium thiosulfate. The decolorization rate data calculated from the absorbance spectra were plotted as fraction of dye remaining, Ct/C0, versus time, t, in seconds. First-order curves were fitted to the data, and the apparent first-order rate constant, k, was calculated for each dye. In general, the Acid Alizarin Violet N forms were decolorized more rapidly than the Direct Red 83 forms, the presence of copper protected the dyes from the continuation of indirect oxidation, and methoxylation reduced the first-order rate constant, but it did not protect the azo bond from continued indirect oxidation as was the case with copper.

L'impact de la structure sur le taux de décoloration a été étudié pour deux colorants azoïques contenant le site de complexation o, o′-dihydroxyazo, Direct Red 83 et Acid Alizarin Violet N. Ces deux colorants ont été étudiés avec et sans cuivre complexé; le précurseur méthoxylé du Direct Red 83 a également été étudié. Les solutions de colorants ont été soumises à un traitement électrolytique et la conductivité, le pH et la température de l'échantillon ont été mesurés avant et après chaque passage de 60 min. Les spectres d'absorbance UV et visible des échantillons ont été mesurés à des intervalles de 10 min avec et sans désactivation des résidus de chlore par du thiosulfate de sodium. Les données du taux de décoloration calculées à partir des spectres d'absorbance ont été tracées sous forme de fraction de colorant restante, Ct/C0, par rapport au temps, t, en secondes. Les courbes de premier ordre ont été ajustées aux données et la constante de vitesse apparente du premier ordre, k, a été calculée pour chaque colorant. En général, les formes Acid Alizarin Violet N ont décoloré plus rapidement que les formes Direct Red 83, la présence de cuivre a protégé les colorants de l'effet prolongé de l'oxydation indirecte et la méthoxylation a réduit la constante du taux de premier ordre, mais elle n'a pas protégé le lien azoïque de l'oxydation indirecte continue, comme ce fut le cas du cuivre.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles